REFLEXION

ORAN : Saisie de 22 038 unités de feux d’artifice et de pétards



Les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d'Oran ont saisi une quantité importante de produits pyrotechniques (feux d’artifice et pétards) au niveau de plusieurs quartiers d'Oran. Pas moins de 22 038 unités de pétards et de jeux pyrotechniques en provenance de la contrebande ont été saisies par les services de polices. La vente des produits pyrotechniques, à l'occasion de la célébration du Mawlid Ennabaoui, a "nettement reculé" à Oran cette année par rapport aux années précédentes et le nombre des étals de ces produits prohibés a régressé de moitié au niveau du marché de Médina Jeddida  véritable plaque tournante de ce commerce en pareille circonstance, a-t-on constaté sur place. Le rush et le brouhaha habituels à l'approche  de la célébration du Mawlid Ennabaoui au marché de la rue des Aurès ex-la bastille au cœur du centre-ville d'Oran  font défaut cette année. En effet, ni le nombre des étals, ni les quantités de marchandises qui attiraient avant, les jeunes et moins jeunes ne sont pas les mêmes que ceux auxquels étaient habitués les vendeurs et les acheteurs, venus de presque toutes les wilayas du pays pour s'approvisionner en prévision d'une nuit de folie. Jadis appelé le "marché de gros des pétards", de Médina Jeddida,  les lieux semblent s'accommoder avec "la baisse de la marchandise cette année" d'après ce qui ressort des discussions entre les propriétaires des étals et les clients. Un pétard à 1.900 DA, nouveauté de cette année. Des quantités importantes de pétards et de jeux pyrotechniques, ont été récupérées lors d’opérations distinctes effectuées par les éléments de police de la brigade d’hygiène relevant de la sûreté de la wilaya en collaboration avec les services des 6e, 14e, 19e, 20e et 24e sûretés urbaines. Les opérations de saisies ont eu lieu au niveau de Haï Yaghmoracen, Haï Fellaoucen, Haï Abdelmoumen (ex Choupot), Haï Nour, Haï Louz (ex Les Amandiers) et Haï El Dhaya (ex Petit Lac), a-t-on précisé de même source qui assure que la traque contre des contrebandiers de pétards et de jeux pyrotechniques se poursuit car ce genre de commerce illicite connait une nette hausse chaque année à l’approche de la célébration du Mawlid Ennabaoui. Rappelons que l’usage de ces produits expose leurs utilisateurs, notamment les jeunes gens et les enfants, à des dangers et la fête tourne parfois à la tragédie à cause d’accidents pouvant parfois être mortels.                         

Medjadji Habib
Samedi 17 Octobre 2020 - 16:12
Lu 151 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+