REFLEXION

ORAN : Réhabilitation des espaces publics

Tout le monde a constaté de visu ces derniers temps, des actions en faveur de l’hygiène en certains lieux et espaces publics du chef-lieu de wilaya d'Oran, notamment les jardins publics ainsi que l'opération d'enlèvement des panneaux publicitaires anarchiques et informels des cités les castors de Hai Essedikia.



L’initiative entreprise par les services de la DVC  (division d'hygiène de la municipalité) en coordination  avec le mouvement  associatif,  entamée en fin de semaine, en présence du chef de l’exécutif,  vient à point nommé  pour donner un meilleur aspect aux espaces publics notamment, ceux des aires de détente et de loisirs. Ces espaces une fois dégagés des immondices et autres déchets  jonchant leur sol, seront d’une meilleure disponibilité d’accueil pour les familles en quête de repos avec leur progéniture. Il importe de rappeler que  ce ne sont pas les espaces  de  détente notamment les jardins  publics et espaces forestiers  qui manquent au chef- lieu de wilaya ,puisqu’il dispose de  pas moins de trois jardins sans oublier celui  du grand jardin de l'étang faisant face à  la place du 1er  novembre ex place d'armes ,la forêt urbaine de Murdjadjo; mais c’est  leur entretien permanent qui  fait  défaut. Cette situation a engendré à la longue le cumul de déchets et autres mauvaises herbes, à tel point que les lieux sont désertés par les citoyens. Il demeure impératif que le mouvement associatif et la société civile s’impliquent davantage pour la prise en charge de ce problème d’hygiène de l’environnement, afin de donner un meilleur aspect à la ville d’Oran abritant près de 1,5 millions d'habitants, lui permettant de refléter l’image d’un chef- lieu de wilaya  digne de ce nom en cette période estivale.

Medjadji Habib
Dimanche 4 Octobre 2020 - 16:06
Lu 215 fois
Oran
               Partager Partager

Oran