REFLEXION

ORAN REND UN VIBRANT HOMMAGE A GAÏD SALAH : Forte émotion populaire sur la place du 1er Novembre

Les Oranais ont rendu, avant hier un vibrant hommage au héros de la nation, Ahmed Gaïd Salah, inhumé mercredi au cimetière d’El-Alia. Femmes, hommes, jeunes et moins jeunes, en pleurs et attristés, sont venus dire adieu à celui qu’ils qualifient de «père de tous les Algériens».



«C’est une douloureuse épreuve. L’Algérie dit aujourd’hui adieu à un homme qui a marqué l’histoire du pays par son courage et son dévouement à sa chère patrie», affirme Aïcha, une sexagénaire, qui révèle qu’elle est venue d’Arzew, pour rendre hommage au défunt. «Les funérailles sont toujours un moment difficile et éprouvant, nous devons être tous solidaires pour surmonter cette tragédie», a-joute-t-elle. Il a guidé l’Algérie vers une nouvelle voie, plus sûre. À nous de poursuivre désormais son œuvre», confie, en pleurs, Houaria , la trentaine. Un registre de condoléances a été mis à la disposition des Oranais au Centre d’information territorial Chahid «Boubernas Mohamed», d’Oran relevant de la 2ème Région militaire sis au Bd de l’ANP, à Haï Es-Salem (ex St-Hubert). Une foule nombreuse a rendu un dernier hommage au défunt dont l’histoire retiendra le parcours révolutionnaire clôturé par un accompagnement sans faille au mouvement populaire au bout duquel, se sont tenues les élections présidentielles étonnant le monde entier par leurs organisations et leur aboutissement avec la cérémonie d’installation du nouveau président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Le commandement de la 2ème RM de l’ANP a ouvert son centre territorial de l’information aux citoyens et aux médias pour recevoir les condoléances durant la semaine du deuil décrété à l’occasion, pour les structures de l’institution militaire. Une affluence des citoyens de différentes couches a été enregistrée dès mardi matin pour présenter leurs condoléances, où  un registre a été mis à leur disposition pour pouvoir les  mentionner par écrit. En effet, les citoyens ont exprimé « leur grande peine » suite à la disparition de l’un des grands hommes de l’histoire de l’Algérie. Il est remarqué que le défunt  vice-ministre de la Défense nationale a accompli une «mission délicate et ardue dans des circonstances incertaines et dangereuses», rappelant qu’il a mené notre pays vers l’élection du président de la République en la personne de Tebboune». «Il a répondu présent au moment où l’Algérie avait grandement besoin de lui. Il a accompli sa mission», relève un groupe de citoyens rencontrés au niveau du centre de la communication de la 2ème Région d'Es Senia d'Oran . «Nous sommes rassemblés aujourd’hui pour accompagner à sa dernière demeure un grand homme qui a consacré et sacrifié sa vie à son pays», soutiennent des jeunes. Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Youcef Belmahdi avait appelé les imams des mosquées de la République à officier ce mercredi directement après la prière de Dohr, une prière de l’absent à la mémoire du défunt. « Il est parmi les croyants des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore, et ils n’ont varié aucunement. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons ».

Medjadji H.
Vendredi 27 Décembre 2019 - 15:21
Lu 323 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+