REFLEXION

ORAN : Projet pour renforcer le réseau de transport urbain

Après avoir suscité dernièrement des appréhensions de la part de syndicats locaux de transports des voyageurs, le directeur des transports de la wilaya d’Oran a souligné la "portée" du projet visant le renforcement du réseau de transport urbain d’Oran, apprend-on de l’APS.



En effet, selon notre source, Saïd Sadat, à l’issue d’une rencontre avec plusieurs syndicats des transports locaux, tenue lundi, pour discuter de ce projet de renforcement du réseau, en présence de l’Entreprise de transport urbain d’Oran (ETO) dira que "Ce projet permettra le renforcement du réseau de transport urbain et semi urbain, et de son extension afin de répondre aux attentes des usagers aux plans à la fois quantitatif et qualitatif". Pour améliorer la qualité de ses services et desservir les nouvelles zones urbaines, l’ETO a loué, suite à un avis d’appel d’offres national ouvert, une centaine d’autobus auprès d’un opérateur privé. Cette décision a suscité les appréhensions des transporteurs privés et de leurs syndicats qui ont fait part de "craintes quant à leur avenir", face à ce qu’ils ont considéré comme une "concurrence". Le directeur local des transports a estimé qu’il s’agit d’"un projet de service public d’importance pour assurer aux usagers une prestation de qualité en matière de transport". "Le réseau de transport et son extension sont au stade de projet. Ils méritent d’être renforcés avec de nouvelles lignes. C’est la seule manière d’inciter les opérateurs privés à se professionnaliser et à suivre l’exemple de l’ETO, qui reste la référence en matière de qualité", a fait observer le même responsable. "L’ETO est et demeurera la locomotive du transport de la wilaya", a-t-il ajouté, en mettant en exergue l’importance de la préservation de cette entreprise publique en matière de fréquences et de couverture. L’ETO assure actuellement une dizaine de lignes pour un parc de 50 bus. Elle couvre 5 % de l’ensemble du réseau de transport de l’aire urbaine qui regroupe plusieurs communes du Grand projet urbain d’Oran. Selon notre source, l’objectif de cette décision portant location de 100 bus est d’améliorer le service public et de préparer des réseaux du transport en commun des voyageurs, en prévision des Jeux méditerranéens 2021. La wilaya d’Oran dispose d’un parc de 2.300 bus dont 1.200 assurant des lignes urbaines.

D. H
Mercredi 1 Février 2017 - 19:58
Lu 890 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+