REFLEXION

ORAN : M. Baghli Chouaib nommé médiateur de la wilaya d'Oran



Les citoyens de la wilaya d'Oran ont salué la nomination de Baghli Chouaib , médiateur  à la tête de la wilaya d'Oran , sachant bien que l'intéressé est animé de bonnes volontés, un cadre compétent avec une grande expérience dans le domaine social et autres cas administratifs du fait qu'il a occupé le poste de Directeur de la DAS ( direction de l' action sociale ) de la wilaya de Mascara et de Sidi Bel Abbes auparavant .Il a été aussi nommé président de la campagne électorale du candidat à la présidence Abdemadjid Tebboune à Oran. En effet, le poste de  médiateur de la République est doté d’attributions de suivi et de surveillance générale qui lui permettent d’apprécier la qualité des rapports de l’administration avec les citoyens", selon le texte, précisant que, dans ce cadre, le médiateur de la République "est saisi par toute personne physique qui, ayant épuisé tous les recours, s’estime lésée par un dysfonctionnement équipé d’un service public». Il est relevé que le médiateur de la République "ne connaît pas de recours entre les services publics et leurs agents et ne peut pas, en outre, intervenir dans une procédure judiciaire ou remettre en cause une décision de justice». Le médiateur de la République "est doté d’attributions d’investigations lui permettant, avec la collaboration des administrations et institutions concernées, de mener les actions nécessaires à la réalisation de ses missions». Il saisit, à cet effet, "toute administration ou institution en mesure d’apporter un concours utile et peut, également, se faire communiquer tout document ou dossier en rapport avec les actions susvisées». Dans les rapports adressés au Président de la République, le médiateur de la République propose "les mesures et décisions à prendre à l’encontre de l’administration concernée et/ou de ses fonctionnaires défaillants». Il dresse un bilan annuel de ses activités et en fait rapport au Président de la République, stipule le texte, ajoutant que le rapport "est accompagné de ses appréciations sur la qualité des prestations des services publics ainsi que de ses propositions et recommandations pour en améliorer le fonctionnement». Outre le rapport annuel, le médiateur de la République adresse à l’administration concernée pour les difficultés dont il est saisi, toute recommandation ou proposition de nature à améliorer ou à réguler le fonctionnement du service en cause. Le service public, saisi par le médiateur de la République, est tenu d’apporter, dans les délais raisonnables, toutes les réponses aux questions posées.

Medjadji H
Dimanche 2 Août 2020 - 17:40
Lu 505 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-08-2020.pdf
3.51 Mo - 03/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+