REFLEXION

ORAN : Les contrats de BATIOR et de 4 autres entreprises résiliées

La direction générale de l’OPGI de la wilaya d’Oran vient de procéder dernièrement à la résiliation de contrats à l’encontre de l’entreprise Batior, ainsi que quatre autres entreprises de construction défaillantes au niveau des 11 projets de réalisation de 2600 logements sociaux tous types confondus.



Ces dernières  ont accusés des retards considérables dans  leur réalisation, ce qui a poussé d’ailleurs  le wali d’Oran , M. Mouloud Cherifi  a donné des  instructions strictes et urgentes de la résiliation de leurs contrats. Ces mesures touchent en particulier la grande entreprise  BATIOR qui  avait  la part du lion de 11 projets de réalisation de 2600 logements sociaux de  la formule des logements publics locatifs  et autres types confondus. En effet, la  direction de l’OPGI   n’a pas tardé à mettre à exécution les mesures réglementaires qui s’imposent après les mises en demeure adressées aux entreprises défaillantes qui n’ont pas relancé les travaux notamment dans ce type de logements qui permettent aux autorités locales de répondre aux besoins de la population dans les délais. Ainsi, selon le DG,  directeur du logement de la wilaya d’Oran , des mesures ont été prises selon le degré de prise en charge de chaque cas .Ces décisions de résiliation concernent plusieurs projets répartis dans quatre communes relevant de la daïra de Boutlélis et dans d’autres communes  de la wilaya d’Oran .La même décision a été prise par la direction du logement pour les  quatre autres entreprises   et dont le taux d’avancement a atteint les 35% suite à l’arrêt des travaux.  Devant cette situation qui n’augure aucun, des appels nationaux  vont être  lancées  pour le remplacement  et  le suivi des  travaux des différents  projets de réalisation de logements sociaux qui sont à l’arrêt, pour enfin  procéder à leur attribution dans les meilleurs délais. Il est à rappeler que la wilaya d’Oran a bénéficié de 172.000  logements sociaux  tous types confondus du programme de 1999, ce qui nécessité un suivi rigoureux.

Medjadji Habib
Samedi 9 Mars 2019 - 16:52
Lu 248 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-03-2019.pdf
3.22 Mo - 23/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+