REFLEXION

ORAN : Le wali relance le projet d'aménagement du marché de la Bastille



L'actuel maire d'Oran, Boukhatem Noureddine a essayé à maintes reprises à convaincre les marchands à accepter la délocalisation vers l'ancienne cave de la place Hoche au centre-ville d’Oran, mais ils l'ont menacé  tout en jetant en bloc cette décision du transfert vers le lieu cité en attendant l'achèvement des travaux d’aménagement d'une durée d'une année et ça n'a pas marché.  Idem pour l'ex wali d'Oran, Chérifi, qui a essayé il y à quelques mois de les dissuader  à accepter les offres du transfert par tranche  de  tous les marchands de la Bastille sans exception,, soit 140 détenteurs de tables, vers l'ancienne cave de la place Hoche, malheureusement ils n'ont rien voulu savoir,, sachant bien que la  superficie de cet espace est de 4.104 m² avec un rez-de-chaussée et un sous-sol. La durée du transfert a été fixée à une année. Les marchands avaient refusé cette option et ont proposé l'installation de leurs étals dans les rues adjacentes, notamment la rue de Lamoricière, la rue de la Fonderie, la rue Clichy... Il s'agit de ruelles donnant directement sur le marché de la Bastille. L'actuel wali Djelaoui Abdelkader qui lors d'une visite inopinée sur les lieux, a finalement réussi à les convaincre pour accepter leur délocalisation provisoire vers la cave de la place, tout en les assurant qu'ils seront tous pris en considération en vue de leur réintégration dans la rue des Aurès, une fois les travaux d'aménagement terminés, et ce, dans  le cadre des opérations d'embellissement de la ville, à     l’approche des jeux méditerranéens de 2021.  A cet effet, le wali a présidé tout dernièrement une réunion consacrée aux travaux de réhabilitation du marché des Aurès (ex-la Bastille). Une campagne de sensibilisation sur l'intérêt du projet de réhabilitation à été lancée au profit des commerçants activant dans cet espace. Le wali a insisté sur le lancement de la première phase des travaux dans les plus brefs délais. Ainsi et sur près de 600 mètres linéaires, 110 mètres seront réhabilités dans une première étape. Une phase qui va toucher 54 magasins et 44 étals de fruits et légumes. Les autres parties du marché seront réhabilitées plus tard en fonction de la disponibilité de l'enveloppe financière. Le projet englobe aussi une opération de ravalement des immeubles de cette rue. L'opération de rénovation des immeubles est chapeautée par la direction du logement et celle de l'urbanisme et la construction. La commune a été, quant à elle, chargée de mettre en place des étals et poubelles. Des travaux de rénovation des conduites d'assainissement ainsi que l'éclairage public sont aussi envisagés. L'opération d'aménagement de la rue des Aurès se fera avec le concours des concessionnaires de réseaux, à savoir les services de la Société des eaux (SEOR), de Sonelgaz et de la Poste et des Télécommunications, par tranche.          

Medjadji H.
Lundi 16 Décembre 2019 - 14:44
Lu 473 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+