REFLEXION

ORAN : Le site du lac Télamine, du dépotoir au parc ornithologique

Une opération d’aménagement d’un site surplombant le lac Télamine, une zone humide située dans la partie Est de la wilaya d’Oran, vient d’être achevée, a-t-on appris, hier, mardi 04 Décembre 2018, auprès de la circonscription de la conservation des forêts de la daïra d’Arzew. Ce dernier est passé du dépotoir qu’il était à un parc pour le plaisir des ornithologues amateurs.



Ce site, véritable point noir dans le passé pour avoir été un dépotoir illicite des déchets, a été transformé en un espace structuré pour accueillir les ornithologues amateurs, les chercheurs, les passionnés de la nature et autres visiteurs, a souligné à l’APS, le délégué de cette conservation des forêts, M.Kaïm Nouredine.Selon le même responsable, toutes les cérémonies marquant la journée mondiale des zones humides, célébrée le 3 février de chaque année, seront abritées au niveau de ce parc aménagé et réhabilité dans le cadre d’un programme spécial initié par la wilaya d’Oran et visant la valorisation de ce site écologique. Ce projet a bénéficié d’une enveloppe de 3 millions DA pour réaliser plusieurs travaux comme l’enlèvement des déchets, le terrassement, la viabilisation et le revêtement en graviers concassés. Des tables avec des bancs ont été installées ainsi que d’autres équipements aidant les chercheurs et autres ornithologues amateurs à observer les oiseaux migrateurs fréquentant cette zone humide. Le site s’étalant sur une superficie de 4.000 m² a été clôturé et aménagé avec des matériaux  spécifiques comme le bois pour préserver sa vocation naturelle et écologique. Le lac Télamine, classé site protégé, conformément à la convention international "RAMSAR", a enregistré, depuis le début de l’année en cours, un dénombrement "record" de plus de 30.000 flamants roses, a-t-on indiqué de même source. Le lac est devenu, ces dernières années, un lieu de  nidification de ces oiseaux, réputés pour leur mode migratoire. Le lac abrite également d’autres espèces d’oiseaux comme le tadorne de Belon, le canard souchet, l’échasse blanche et autres.S’étalant sur une superficie de 110 hectares, le site du lac Télamine est considéré comme l’une des plus grandes zones humides de la région. D’autres projets seront entrepris dans le cadre d’un programme visant sa valorisation, a-t-on ajouté.

L.Ammar
Mardi 4 Décembre 2018 - 16:51
Lu 200 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 15-12-2018.pdf
2.64 Mo - 14/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+