REFLEXION

ORAN : Le FLN veut isoler les corrompus



Le secrétaire général du parti FLN, Badji  Abou Fadel a appelé,  lors d'une rencontre régionale en présence de 2500 cadres et  militants du parti au C.C.O d'Oran ( centre de convention Ahmed Ben Ahmed  ), les Algériens à une « forte action collective » pour réussir le référendum sur le projet de révision de la Constitution prévu le 1er  novembre prochain. Lors de cette  rencontre régionale d’orientation au profit des cadres élus et  responsables du parti à l’Ouest du pays, Badji Abou Fadel a appelé à l’application de la décision du parti FLN pour un vote positif sur le projet de la nouvelle Constitution et a fait part du parti  quant à la réussite du parcours de révision de la Constitution ».Le secrétaire général du FLN a qualifié le projet de « Constitution consensuelle qui durera longtemps », affirmant que la nouvelle Constitution répond aux attentes quant à « la consécration de l’Etat de droit, de justice, des libertés et des institutions ».La décision du grand parti FLN de voter « oui » au projet de révision de la Constitution est « une réponse à l’appel du devoir national et aux attentes des Algériens pour la consécration d’un Etat de droit, de justice et de libertés », a déclaré Badji Abou Fadel, ajoutant que le parti considère que l’avant-projet de révision de la constitution a obtenu un large consensus national dans le pays, ce qui fait du projet « une constitution consensuelle garantissant l’édification d’une Algérie nouvelle, permettant une réforme des institutions de l’Etat, de la société, consacrant la souveraineté populaire et renforçant la cohésion nationale ».Il a indiqué, d’autre part, que « le projet de révision de la Constitution garantit la satisfaction des revendications légitimes des Algériens.          

Medjadji H.
Dimanche 4 Octobre 2020 - 16:06
Lu 274 fois
Oran
               Partager Partager

Oran