REFLEXION

ORAN : La statue découverte sur un chantier, n’a aucune valeur archéologique

La statue découverte suite à des travaux de chantier de la pénétrante reliant le port d’Oran à l’autoroute Est-Ouest n’a aucune valeur archéologique, a affirmé samedi à l’APS le directeur du musée Zabana, Salah Amokrane, mettant fin à la polémique qui alimente la toile depuis quelques jours.



Suite à la découverte de la statue sur le chantier que dirige une entreprise turque, le 19 octobre dernier, une photo de l’œuvre avec des réclamations d’arrêter le chantier ont largement été partagés sur les réseaux sociaux et sur les pages de certaines associations qui activent pour la préservation du patrimoine culturel et historique oranais. La Direction du musée Zabana a dépêché sur les lieux, jeudi dernier, une équipe d’experts archéologues pour établir un état des lieux. L’équipe a conclu qu’il s’agit d’une statue récente, moulée avec du béton et du fer et n’a aucune valeur historique. Le site sur lequel la découverte a été faite n’est autre qu’une ancienne décharge, explique M. Amokrane ajoutant qu'il ne s’agit nullement d’un site archéologique. Un appel à témoin a été lancé pour définir l’origine de cette statue qui date à priori des années 1980, ajoute le même responsable, notant qu’un rapport détaillant la situation a été remis à la direction de la Culture. Selon des premiers témoignages, il s’agit d'une statue de l’Emir Abdelkader, qui devait décorer l’un des carrefours de la ville. Une entreprise turque de BTPH aurait réalisé cette statue, et une autre de Kheireddine Barberousse avec des moulages en béton au début des années 2000.

 

Amine
Lundi 24 Octobre 2016 - 17:09
Lu 340 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+