REFLEXION

ORAN : L’OPGI poursuit en justice 1400 mauvais payeurs

Pas moins de 1400 bénéficiaires de logements sociaux, n’ayant pas réglé leurs redevances depuis plus de 6 mois, sont poursuivis en justice par l’Office de gestion et de la promotion immobilière de la wilaya d’Oran.



Selon notre source, cette mesure a été prise suite à une opération de contrôle effectuée par les services dudit office dans le cadre du contrôle des habitations ayant attribuées aux ex-mal logés et relogés dans le cadre de la mise à plat de l’habitat précaire et l’évacuation des occupants du vieux bâti. Cette sortie concerne 314.000 habitations et près de 1800 locaux commerciaux. Avant d’actionner le service du contentieux de ladite instance, l’OPGI a estimé juste de se lancer dans une campagne de sensibilisation invitant les bénéficiaires à s’acquitter de leurs redevances par facilités, c’est-à-dire par tranche. D’autant plus que le prix mensuel est, selon des responsables de l’OPGI, dérisoire, mais en vain. Ainsi, les frais de location qui sont calculés selon la surface, sont arrêtés à la modique somme de 25 DA/ le m2. La facture totale à payer mensuellement ne dépasse pas 2000 DA/ le mois. L’ultimatum ayant expiré, les mêmes services sont passés à une autre étape mettant en demeure les mauvais payants à s’affranchir de leurs créances. Aucune suite n’a été donnée par les locataires qui, dans un passé récent, souffraient du mal du logement, d’où le passage au rouleau compresseur judiciaire. Les créances de l’OPGI s’élèvent à la somme avoisinant 75 milliards de centimes.

D. H
Mardi 28 Mars 2017 - 20:04
Lu 617 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+