REFLEXION

ORAN : Hausse des prix de la viande bovine congelée

Depuis plus d'un mois les grossistes et détaillants commercialisant de la viande congelée ont subitement augmenté les prix de la viande bovine au niveau de l'ensemble des marchés et boucheries de la wilaya d'Oran, sans aucune explication.



«C'est dans la discrétion totale que le prix de ce produit a augmenté», nous ont confié, ces derniers jours, les distributeurs et grossistes, spécialisés dans la vente de la viande congelée, portant un doigt accusateur sur les importateurs, «responsables» de cette hausse. Selon les estimations des détaillants, depuis près d'un mois, les prix ont augmenté de 30%, sans aucune contestation de la part des professionnels ni encore moins celle des consommateurs. Une situation qui a étonné certains bouchers qui se disent avoir été obligés de répercuter ce cours du marché sur leur marchandise même si aucune explication ne leur été donnée de la part des importateurs. «Actuellement, en tant que détaillants, nous vendons cette viande entre 1.000 et 1.100 DA le kilo, alors que le prix affiché, il y a près d'un mois ne dépassait pas les 850 DA», nous ont expliqué les commerçants détaillants, à Oran. Même son de cloche chez les grossistes, à Alger, le prix de la viande bovine congelée a grimpé de 200 DA le kg. «Nos prix étaient fixés à 630 DA le kg, ils ont atteint 900 DA et nous n'avons reçu aucune explication sur cette hausse de la part des importateurs, nous a confié un grossiste, à Alger, contacté hier. Selon des bouchers, «toutes les explications que nous avons pu obtenir sur cette hausse des prix, proviennent des rumeurs qui courent et des spéculations sur le sujet. «Ils disent que le produit est devenu rare sur le marché du fait de l'épuisement des stocks», nous a révélé un commerçant à Oran. Un autre a indiqué que «des rumeurs circulent sur une prochaine interdiction de l'importation de la viande congelée. Ce qui a poussé les importateurs à prendre les devants de la spéculation et réviser à la hausse leurs prix». Pour les grossistes, «la situation est confuse», nous dira un grossiste activant à Oran, «nous n'avons eu aucune explication. Nous sommes régulièrement approvisionnés de la marchandise et nous n'avons constaté aucune pénurie». Du côté des consommateurs, aucune réaction. Cette révision des prix est passée sans faire de bruit. Le sujet n'a pas fait polémique chez le consommateur au grand étonnement de certains commerçants. Pour avoir les avis des importateurs sur le sujet, aucune suite ne nous est parvenue à ce jour et  leurs numéros étaient hors-service..

Medjadji Habib
Samedi 14 Novembre 2020 - 15:28
Lu 297 fois
Oran
               Partager Partager

Oran