REFLEXION

ORAN : Formation des non-voyants au recyclage des déchets de bois



La Fédération d’Oran de l’Organisation nationale des aveugles algériens a créé dernièrement un atelier pour la formation des non-voyants dans le recyclage des déchets de bois pour la production de décors et des articles de ménage, a-t-on appris du président de cette organisation, Lahouali Mohamed. Cette expérience a été lancée il y a deux mois au niveau du siège de l’ex-Entreprise nationale de brosses (Enabros), sis au quartier El-Menaouer, en partenariat avec un groupe de volontaires, a indiqué à l’APS Lahouali Mohamed, signalant que cet atelier a permis de créer trois emplois et de former quatre stagiaires dans le domaine du recyclage du bois utilisé. Les stagiaires ont réussi, en un laps de temps court, à fabriquer des articles de ménage remarquables et de jolis décors qui ont été exposés au niveau du point de vente du siège de l’ex-Enabros pour être commercialisés à des prix très raisonnables, et dont les revenus seront utilisés pour l’achat de produits, notamment la peinture pour les articles en bois, a ajouté la même source. Cet atelier a également permis aux stagiaires de développer d’autres petits métiers, comme la peinture pour la rénovation de pièces en bois avec des méthodes simples et y apporter des modifications remarquables pour les transformer en décors de maison, comme des étagères, des vases et autres, a indiqué Noureddine Laïd, encadreur de l'atelier qui fait partie du groupe de volontaires. Le partenariat entre l’Organisation nationale des aveugles et un groupe de volontaires a permis également de créer un second atelier spécialisé dans la couture d’articles de protection contre le coronavirus, notamment des masques de protection et des tenues au profit des différents secteurs, comme les établissements hospitaliers, la protection civile, a fait savoir M. Laïd. Cet atelier a été lancé en juillet dernier pour les non-voyants et leurs enfants qui ont réussi à poursuivre leurs études pour être formés dans des petits métiers pour les aider dans leur vie quotidienne. Les stagiaires ont pu fabriquer des articles en cuir, comme des sacs à dos et des trousses pour écoliers et des trousses de bain, entre autres, qui sont commercialisés au niveau du point de vente en question, indique-t-on.

 

Lundi 2 Novembre 2020 - 15:54
Lu 218 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+