REFLEXION

ORAN : Des vendeurs de logements avec de faux documents neutralisés

Suite à une plainte déposée par une victime ayant été arnaquée, une enquête a été déclenchée par les éléments de la brigade de recherche et d'investigation (BRI) , qui ,ont réussi à démanteler un réseau de criminels composé de six individus âgés entre 29 ans et 53 ans, dont une femme. L’enquête a permis d'identifier la tête pensante de ce réseau et qui n'est autre qu'un agent à la délégation communale d'El Hamri.



Le mis en cause a été arrêté en possession de trois faux cachets rectangulaires et ronds appartenant à des administrations et institutions, des documents administratifs et une somme d'argent de 9,3 millions de centimes, provenant de l'escroquerie en plus de photocopies de cartes d'identité. Poursuivant leurs recherches, les enquêteurs ont réussi à connaître le mode opératoire des membres du réseau qui a été démantelé par les éléments de la Brigade de recherches et d'investigations (BRI) de la police judiciaire de la Sûreté d'Oran pour faux et usage de faux de documents officiels, mauvaise utilisation de la fonction, imitation de cachets et escroquerie, a déclaré hier à la presse l'officier Touati de la cellule de la communication de la Sûreté d'Oran. Lors de la perquisition, les policiers ont pris en flagrant délit le suspect en possession de 3 cachets imités de différentes formes d’établissements et instances administratives, des documents administratifs, une somme de 93.000 dinars, issue des affaires d’escroquerie, des copies de pièces d’identité. Poursuivant leur enquête, les enquêteurs ont pu localiser les autres membres du réseau, qui utilisaient un logement pour leurs activités douteuses et attirer leurs victimes, leur faisant croire qu’ils pouvaient leur vendre des logements sociaux contre la somme de 3,5 millions de dinars et d’acquérir en toute propriété des appartements et des villas haut de gamme, à travers des ventes aux enchères, tout en utilisant les services d’un commissaire priseur pour leur faciliter les opérations de vente, entre autres, indique la même source. Ils ont par la suite procédé à l’arrestation du reste de la bande criminelle, et après une perquisition autorisée par le procureur de la République du tribunal de Fellaoucen, les policiers ont découvert et saisi 4 cachets falsifiés de différentes dimensions d’établissements et d’instances administratives publics, 9 PV de transfert de propriétés des biens de l’État vers des propriétés privées concernant l’acquisition de logements, 5 copies de bons de versement de lots de terrains, des copies de pièces d’identité, des copies de PV de vente de containers, 13 téléphones mobiles et un véhicule, indique la même source, ajoutant que les 6 mis en cause seront présentés devant la justice territorialement compétentes pour les chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs, faux et usage de faux et escroquerie.

Medjadji El Habib
Mardi 10 Novembre 2020 - 15:45
Lu 371 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+