REFLEXION

ORAN : Des patrouilles nocturnes pour la prise en charge des sans-abri



Sur instruction  du wali d'Oran et dans le cadre du programme spécial d'accompagnement des personnes sans abri durant cette période hivernale, sachant bien que les sans domicile fixe sont de plus en plus nombreux à Oran, des patrouilles nocturnes sont effectuées  pour leur prise en charge. Ces derniers viennent de toutes les régions du pays à la recherche d'une vie meilleure ou tout simplement pour fuir un environnement familial ou social hostile. Cependant, aucune personne ne connaît, avec exactitude, le nombre de ces SDF (dont des femmes et des enfants) qui végètent un peu partout sur le territoire de la wilaya, pour mendier. Actuellement sur le terrain, les équipes de la protection civile et de la sûreté de wilaya, sont à pied d'œuvre pour regrouper les SDF, accueillir les personnes âgées en détresse au centre des vieillards de l'ex « Caserne Chaabane » et placer les déficients mentaux à l'hôpital psychiatrique de Sidi Chami. Dans ce cadre et selon la cellule de communication de la commune d'Oran, « Les services du Bureau d'Aide Sociale de la commune d'Oran ont recensé, durant la première quinzaine du mois de septembre, une cinquantaine de SDF dont 06 femmes vivant dans des conditions précaires dont 04 personnes ont été accompagnées dans leurs domiciles  Ces SDF ont été dirigés au centre d'accueil d'Eckmühl. Cette opération menée avec le concours du personnel du SAMU, la Sûreté de wilaya et de la direction des affaires sociales de la wilaya d'Oran s'est déroulée de nuit, de 21 heures à 1 heure 30 du matin, sur les principales artères du centre-ville et des quartiers périphériques ». Cette campagne menée au profit des personnes en difficulté, se poursuivra dans d'autres quartiers pour assister et recueillir les citoyens en difficulté. Sur un autre plan, une campagne d'assainissement des sites squattés par des SDF a été menée au cours des derniers mois dans le territoire de la commune d'Oran. Cette couche sociale, constituée d'adultes et d'enfants, car il y a même des familles qui préfèrent continuer à vivre dans la rue que d'être hébergées dans des foyers d'accueil, malgré les efforts fournis par la DAS. Le SAMU Social d'Oran a lancé auparavant un appel pressant à l'intention des citoyens en général et les comités de quartiers en particulier afin de les aider dans une nouvelle opération de « ramassage » de sans domicile fixe à travers la wilaya d'Oran. Le but est de placer ces sdf soit dans DIAR ERRAHMA, soit dans des centres de vieillesse, ou si possible les remettre dans leurs familles, surtout que certains sont issus de wilayas limitrophes.                    

Medjadji Habib
Lundi 14 Décembre 2020 - 15:05
Lu 190 fois
Oran
               Partager Partager

Oran