REFLEXION

ORAN : Des Subsahariens rapatriés vers leur pays



Une nouvelle opération de rapatriement de 69 migrants subsahariens a été organisée à Oran. Plusieurs quartiers ont été ciblés par cette opération, notamment au centre-ville, Aïn El Beida, Coca et El Hassi, selon la Protection civile. L’opération a été menée en collaboration avec les services de l’action sociale, le Croissant rouge, la Sûreté nationale et la gendarmerie. Tous les Subsahariens ont été regroupés dans un centre de recasement à Bir El Djir. Une opération de tri selon les nationalités est prévue. Les Nigériens seront déplacés vers Tamanrasset avant leur rapatriement. Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour le déroulement de l’opération dans les meilleures conditions humaines et sécuritaires. Le rapatriement des ressortissants nigériens fait suite à la demande formulée par le gouvernement du Niger. Elle a été acceptée par son homologue, le gouvernement algérien. L’Algérie avait pris une série de mesures pour le rapatriement de ces ressortissants nigériens, dans les meilleures conditions, jusqu’à ce qu’ils regagnent leurs villages et leurs maisons. D’autres opérations de rapatriement ont été organisées depuis le début de l’année en cours. Deux opérations ont été organisées le mois de mai dernier où près de 450 Subsahariens de nationalité nigérienne ont été transférés vers le Sud avant leur rapatriement. Fin avril, 293 Nigériens ont été regroupés dans un centre de recasement à Bir El djir puis rapatriés. Une action similaire avait touché quelques jours auparavant près de 263 autres Nigériens et une autre durant le mois de mars. Ainsi et depuis le début de l’année, près de 1.600 Subsahariens ont été rapatriés.                      

Medjadji H.
Lundi 2 Septembre 2019 - 18:19
Lu 532 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+