REFLEXION

ORAN : Anarchie et insalubrité au marché de Ain Turck



Le marché des fruits et légumes de la ville balnéaire de Ain Turck est depuis plusieurs années en proie au délabrement, à l’insalubrité et surtout à l’anarchie. En effet, cette vieille structure affiche des signes d’usure et se fragilise chaque jour un peu plus. Face à cette situation, certains commerçants ont préféré s’installer à la périphérie du marché, carrément sur la voie publique. Cette occupation de la voie publique n’est pas sans créer des problèmes aux riverains qui, en plus d’être importunés par le bruit au quotidien, disent avoir du mal à accéder à leurs domiciles. En plus de cela, il règne une anarchie indescriptible sur les lieux. A cela s’ajoute une insalubrité chronique, qui gagne chaque jour plus d’espace. En effet, les allées du marché sont sales, car rarement entretenues. À l’extérieur du marché, les détritus et restes des fruits et légumes jonchent le sol. Ce qui offre un décor hideux à la vue et nuit à l’image du marché. Pour améliorer la situation, il a été envisagé, ces dernières années, la démolition de ce vieil espace de négoce et sa reconstruction. Mais à l’heure actuelle, rien n’a été entrepris. Nous apprenons, par ailleurs, qu’une autre solution de rechange existe, mais qu’elle n’est toujours pas exploitée. Il s’agit d’un marché de proximité flambant neuf non loin de l’actuel, alors que  ce dernier demeure toujours inoccupé. Selon nos sources, des stands avaient même été attribués aux commerçants exerçant au sein de l’ancien marché, mais aucun d’eux n’a rejoint cette nouvelle structure, qui demeure désespérément vide.                                        

Medjadji H.
Mercredi 18 Mars 2020 - 15:47
Lu 610 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+