REFLEXION

ORAN : 5 nouveaux complexes de production mise en service en avril

En avril prochain, cinq nouveaux complexes de production entreront en service dans la wilaya d'Oran, selon le wali Abdelghani zaâlane, dans une déclaration à la presse organisée en marge de l’ouverture de la 5ème édition du Salon international des industries agroalimentaires (SIAG) au Centre des Conventions d’Oran (CCO).



Selon notre source, il s’agit du complexe de production d’antibiotiques de la Société algérienne des médicaments (SOPHAL) dans la commune de Hassi Ben Okba, d'un complexe sidérurgique de la société turque "Tosyali", d’un autre de production de canalisations relevant du groupement des travaux publics à Bethioua, d'un complexe de production du sucre du groupement "Berrahal" et d'un complexe avicole réalisé par le groupe Meziane dans la commune de Tafraoui. Abdelghani zaâlane a affirmé que la capitale de l’Ouest algérien connaît une grande attractivité des investisseurs et une demande importante d’investissements qui dépasse l’offre. "L’étude des contrats d’investissement nous a contraint à nous concentrer sur les filières stratégiques permettant à la wilaya de se distinguer et de créer davantage de postes d’emploi", a déclaré le wali, dans ce contexte, indiquant que 17 micro zones d’activités ont été créées dans les deux dernières années à travers les communes de la wilaya et sont actuellement en cours d’aménagement. "Nous procédons actuellement à la remise des contrats aux investisseurs porteurs de projets", a-t-il ajouté. Concernant les opérateurs dont les projets n’ont pas encore été lancés, malgré la mise à leur disposition de terrains et l’approbation de leurs projets, M. Zaalane a affirmé que "la récupération de ces assiettes se fera par le biais de la justice et non pas par simple décision administrative", indiquant, dans ce contexte, que 37 hectares de foncier destinés à l’investissement, dont les détenteurs n’ont pas concrétisé leurs projets, ont été récupérés. Le chef de l'exécutif d'Oran a relevé que la dernière rencontre Gouvernement-walis a été mise à profit pour émettre des propositions concernant la possibilité de donner aux walis la prérogative de récupérer ces lots de terrain octroyés dans le cadre de l’investissement et dont les bénéficiaires n’ont pas exploité, et ce, par une procédure administrative sans recourir à la justice.

D. H
Vendredi 3 Mars 2017 - 16:51
Lu 394 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+