REFLEXION

ORAN : 2 femmes asphyxiées au monoxyde de carbone



Deux femmes sont mortes par asphyxie au monoxyde de carbone avant-hier soir dans la localité de Belgaïd. Les victimes âgées de 43 et 50 ans sont mortes dans un salon de coiffure suite à l’inhalation du CO2. Les services de la protection civile ont indiqué que cette asphyxie est due à une fuite du gaz monoxyde de carbone d’un chauffe-bain. Les dépouilles mortelles ont été déposées à la morgue de l’hôpital 1er novembre. Chaque année les chauffages, et chauffe bain sont responsables de plusieurs accidents. Ces erreurs se résument, en général, dans la mauvaise ou le manque de ventilation, la non-conformité des équipements de chauffage, le mauvais montage et mise en œuvre de ces équipements par un personnel non qualifié. Les chauffages s’ils fonctionnent mal produisent une combustion incomplète et entraînent une émission de monoxyde. Deux précautions sont à prendre pour échapper à ce danger : le matériel doit être installé et entretenu par un professionnel.  Notons aussi que l'asphyxie de l'humain est une urgence médicale. L’asphyxie mène rapidement à l'inconscience puis à la mort.                             

Medjadji H.
Lundi 22 Avril 2019 - 18:33
Lu 215 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-05-2019.pdf
3.67 Mo - 19/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+