REFLEXION

OPGI ORAN : Seulement 60 immeubles sur les 600 recensés ont été rénovés



L'office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de la wilaya d’Oran connaît une crise financière particulière en cette période estivale du fait que  la décision du projet de réhabilitation de l’ancien bâti du centre-ville a été prise, il y a quelques années, on a sans doute vu beaucoup plus grand que ne le permettaient les moyens dont on dispose, car au final, sur les 600 immeubles proposés, seulement 60 ont bénéficié de travaux de rénovation. Le programme, en attendant la finalisation des derniers projets pris en charge par l’OPGI, est gelé faute de moyens. Ce sont a contrario pour bien d’autres raisons que l’opération, qui consiste à réhabiliter la rue des Aurès (ex-la Bastille) où est implanté le marché éponyme de fruits et légumes a été ajournée. A cause d’un manque de confiance, les commerçants, à qui on a proposé un transfert temporaire, le temps de réaliser de nouveaux aménagements, ont refusé de libérer les lieux. Tenant compte de la situation qui prévaut actuellement dans le pays, les autorités ont estimé que ce dossier n’était pas prioritaire.                 

Medjadji H.
Mercredi 17 Juillet 2019 - 18:30
Lu 581 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+