REFLEXION

ON VOUS L'A DIT ! LES ISLAMISTES VEULENT RECUPERER LE MOUVEMENT POPULAIRE : Le journal Réflexion menacé par le FIS

Depuis quelques semaines, le journal Réflexion est la cible de menaces, chantages et insultes sur réseaux sociaux et même par la chaine ‘’fisiste’’ El-Magharibia, l’accusant d’être contre le retour de l’ancien parti du front islamique dissous (FIS), lui reprochant d’avoir publié des articles sur le FIS, dénonçant ses tentatives d’infiltrer le mouvement populaire. Mais aujourd’hui, les menaces sont réelles, le journal vient de recevoir une lettre de menaces !



Le journal Réflexion a été visé hier par une lettre de menaces attribuée aux chouyoukhs du FIS où il est écrit : «Tu dis dans ton journal, marche du 22 février, la main du FIS… marche du 1 mars, le FIS … marche du 8 mars, réunion du FIS…marche du 15 mars encore le FIS …, ‘’Chez le bon Dieu, le FIS te rendra les comptes‘’ vive les chouyoukhs du FIS », indique le courrier envoyé par poste en date du 17 mars dernier , à partir de Mostaganem ,selon le cachet de la poste apposé sur la lettre . Sur l’enveloppe, l’adresse du siège du journal y a été inscrite en français. Il n’était pas possible de déterminer, en revanche, l’identité de l’expéditeur puisque la lettre n’a pas été signée. L’enveloppe et son contenu ont été envoyés à la gendarmerie nationale de Mostaganem pour une éventuelle ouverture d’une enquête, ils sont en cours d’examen. Rappelons que le journal Réflexion qui a été insulté et menacé a subi plusieurs harcèlements et chantages sur réseaux sociaux, suite à la publication d’un article ‘'intitulé ‘’ la main cachée du FIS’’ paru à la Une du journal, lequel a été partagé largement par beaucoup de faux profils sur les pages Facebook et repris par la chaine El-Magharibia. De son côté, le directeur du journal Réflexion, affirme qu’il ne cèdera pas à la peur, et cette menace,-qui survient alors que la jeunesse est en quête de liberté et de changement pacifique, -ne fait que nous rendre encore plus fort pour dénoncer ceux qui veulent s’accaparer du mouvement populaire et qui préparent en coulisse le retour de l’Algérie vers la décennie noire. Notre combat contre l’extrémisme islamiste continue, même si on doit y laisser notre peau.’’ A rappelé, le directeur du journal aux auteurs de la lettre de menaces.   

Riad
Mardi 19 Mars 2019 - 17:33
Lu 1396 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-04-2019.pdf
3.2 Mo - 24/04/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+