REFLEXION

Naima Salhi poursuivie en justice par Mourad Amiri



C’est suite à une publication sur la page de son parti et un live le 25 septembre dernier, où Naima Salhi lance de graves accusations envers Mourad Amiri militant et ex-fonctionnaire du ministère de l’intérieur, l’accusant de traîtrise, et de complot contre l’Algérie allant jusqu’à appeler Feu Gaid Saleh à procéder à son arrestation, Mourad Amiri a chargé un collectif d’avocat de rédiger une plainte qui sera déposée au cours de la semaine prochaine, auprès du Tribunal de Sidi M’hamed.  « Les allégations portées à l’encontre de ma personne sont inadmissibles, d’ailleurs tout ce qui dit cette soit disant députée est incapable, elle est un véritable danger pour l’unité nationale, la justice devra se saisir, elle attaque à tord et travers tout le monde, ce qui ouvre la porte de la dérive et du racisme, sa condamnation devra servir de leçon», affirme Mourad Amiri. Avant d’ajouter que  » la plainte sera déposée en son nom propre». Pour rappel, Mourad Amiri était cadre technicien principal des transmissions, exerçant à la direction générale des télécommunications au ministère de l’intérieur, avant d’être suspendu de ses fonctions le 7 juillet dernier par l’ex ministre de ce département Salaheddine Dahmoune.

Réflexion
Samedi 4 Janvier 2020 - 16:15
Lu 25282 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 09-04-2020.pdf
4.71 Mo - 08/04/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+