REFLEXION

NOUVELLES TECHNOLOGIES : 34,5 millions d'Algériens abonnés à l'internet

L'Algérie comptait plus de 34,5 millions d'abonnés à l'internet fixe et mobile en 2017 contre 28,5 millions en 2016, soit une augmentation de plus de 6 millions d'abonnés, a indiqué à Alger le président du Conseil de l'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), Mohamed Ahmed Nacer.



"Le nombre total d'abonnés souscrits à l'internet fixe et mobile a atteint 34,625 millions en 2017 contre 28,551 millions en 2016, soit une augmentation de 6,076 millions d'abonnés (21%), une évolution qui dénote l'intérêt de l'internet haut débit pour les usagers", a précisé M. Ahmed Nacer lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan du marché de la Poste et des Télécommunications durant l'année 2017. Sur les 34,625 millions d'abonnés à l'internet, 31,460 millions sont des abonnés à l'internet mobile et 3,168 millions à l'internet fixe, a-t-il détaillé. Concernant la répartition de ce parc, il a relevé que 90,85% sont sur les réseaux mobiles, alors que 9,15% sont sur les réseaux fixes, ajoutant que cette tendance de répartition est celle rencontrée au niveau international. Le même responsable a indiqué que le chiffre d'affaires réalisé en 2017 par les opérateurs fixe et mobile s'est élevé à 429,4 milliards de dinars contre 445,5 milliards de dinars en 2016, alors que le montant des investissements consentis par ces opérateurs était de 62 milliards de dinars en 2017 contre 87 milliards de dinars en 2016, soit une baisse de 29%. "Ces baisses s'expliquent par l'acquisition, en 2016, par les 3 opérateurs de la téléphonie mobile, de licences 4G, ainsi que par le volume important des investissements réalisés durant la même année par ces mêmes opérateurs", a-t-il précisé. Le montant cumulé des investissements bruts réalisés par les opérateurs de téléphonie fixe et mobile s'élève à "1.235 milliards de dinars, soit environ 11 milliards de dollars", a-t-il mentionné. Sur la 4G (en vigueur depuis 2016), il a indiqué que le parc d'abonnés a enregistré une "forte hausse", passant de 1,464 millions d'abonnés à fin 2016 à 9,867 millions d'abonnés à fin 2017, soit une progression de plus de 570% en une année, a-t-il estimé, expliquant que cette évolution est due à la "migration" des abonnés GSM et 3G vers la nouvelle technologie 4G. La télé-densité aux réseaux fixe et mobile a connu une légère baisse, passant de 111% en 2016 (avec une population estimée à 41,3 millions d'habitant), contre 115,49% en 2017 (avec 42,2 millions d'habitant), a-t-on expliqué auprès de l'ARPT.

Ismain
Mardi 24 Avril 2018 - 17:39
Lu 312 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma