REFLEXION

NOUVELLES REVELATIONS SUR LES 701 KG DE COCAÏNE : Le DG du port d’Oran interrogé par la police

L’affaire de la tentative d’introduction des 701 kg de cocaïne par le port d’Oran, ne semble point livrer tous ses secrets. Le cours de l’enquête se poursuit et vient de se solder par l’audition du directeur général du port d’Oran par la police, selon le site d’information ‘’Algerie-direct.net’’ et qui serait soupçonné de ‘’négligence’’.



Le directeur général du port d’Oran  aurait été convoqué par la police suite au scandale de l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne saisis au port d’Oran. Le DG est soupçonné en effet, selon les sources d’’Algerie-Direct.net’’, qui a rapporté l’information, d’avoir manqué à  ses obligations. Selon d’autres informations citées par ‘’Algerie-direct.net’’, la mèche a été vendu à partir de Valence. Les gardes-côtes ont été alertés par les Espagnols qu’un navire  transportant une marchandise provenant de l’Amérique latine contient de la cocaïne. Un cadre au port d’Oran,  a affirmé à ce sujet à la source citée, que les gardes-côtes et la gendarmerie auraient reçu une information de Valence avec le message suivant : “un navire au nom de Navire MSC vega mercury provenant de l’Amérique Latine, avec son nom, à son bord vous trouverez le conteneur sous le numéro…. où y a 34 cartons de cocaïne chacun pesé 20 kg”.  La marchandise est importée par une société qui s’appelle Eurl Hit. Cette société appartient à un importateur de viande. La valeur de “ce butin” est estimée à 2800 milliards de centimes. Au marché, “la bonne cocaïne ” qui est pure  est cédée à 40.000 dinars  le gramme. Selon un simple calcul, le prix de 700 kilos saisis au port d’Oran est estimé donc à 2800 milliards de cts. Il est à signaler que cette tentative d’inonder le pays par une telle quantité de cocaïne est très dangereuse. Face à une telle opération si risquée, beaucoup de questions  ne cessent de tarauder l’esprit des Algériens, pourquoi le port d’Oran a été choisi pour tenter de l’introduire ? Un vendeur de drogue peut-il se procurer une telle quantité ? Qui est derrière cette énorme affaire ? Qui a le pouvoir et surtout les ressources financières d’acheter auprès du cartel sud américain une telle quantité ? Des questions, dont  seul, les suites de l’enquête, pourront y apporter les réponses.

Ismain
Mercredi 30 Mai 2018 - 20:57
Lu 8978 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma