REFLEXION

NOUVELLE APN : Les députés qui feront ‘’trembler’’ le gouvernement

Au vu des résultats des élections législatives, annoncés vendredi par le ministre de l’intérieur, Noreddine Bedoui, de ‘’grosses cylindrées’’ politiques feront leur entrée dans l’hémicycle Zighout Youcef, à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle législature, à l’mage de Mohcen Belabbes, Noreddine Ait Hamouda, Abdelmajid Menasra ou encore le sulfureux Hassan Laribi.



En effet, cette nouvelle législature ne ressemblera pas aux précédentes de par sa composante et les gros enjeux politiques auxquels elle devra faire face, notamment la présidentielle de 2019 et la gestion de la crise sociale due la chute des prix des hydrocarbures. Parmi les personnalités qui devront donner de la sueur froide au gouvernement et au prochain président de l’APN,  on trouve le revenant, fils de feu Colonel Amirouche, Noreddine Ait Hamouda, qui a été élu à Tizi Ouzou sur la liste indépendante ‘’Alternative citoyenne’’.  Noureddine Ait Hamouda doit boire du petit lait, après la proclamation des résultats des législatives. Et pour cause, il a réussi à se faire élire sur une liste indépendante qu’il a conduite. Belle revanche sur son parti, le RCD, qui a cru pouvoir l’enterrer politiquement. Avec cette élection, le fils du colonel Amirouche prouve qu’il a un ancrage populaire dans la région et que son existence politique, il ne la doit pas à son ex-parti. Bien au contraire. Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcen Belabbes, fera également son retour à l’APN, en tant que député d’Alger où son parti a obtenu 3 sièges. Il sera accompagné à la chambre basse du parlement par le ‘’noyau dur’’ du parti de Abdellah Djaballah, Hassan Laribi, qui ne rendra pas facile la tâche du gouvernement, lui et son ‘’compagnon d’arme’’, Lakhdar Benkhellaf. Parmi les grandes figures de l’opposition, on aura aussi, l’ancien ministre Abdelmajid Menasra, qui malgré son ton sérieux, sera difficile à convaincre par les membres du gouvernement, sauf s’il est appelé à occuper la fonction de ministre, alors ici tout change. Il est à signaler qu’il y aura d’autres, des habitués au ‘’carnaval’’ de l’APN, tels que Louisa Hanoune qui est à son 5ème mandat, depuis 1997 avec Djoudi Djelloul et Ramdane Youssef Tazibt.

Rachid M.
Samedi 6 Mai 2017 - 18:09
Lu 362 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-06-2019.pdf
3.26 Mo - 26/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+