REFLEXION

NOUVEL AN 2020 : Les destinations favorites des Mostaganemois



Ils sont nombreux à avoir choisi de fêter l’arrivée du nouvel an ailleurs que Mostaganem. Dans le grand Sud ou à l’étranger, chacun a sa préférence. Istanbul, Marrakech, Dubaï, Tunisie, Liban… Taghit, Tassili N’Ajjer, Timimoune et Tikdjda, sont les destinations des mostaganemois pour passer les vacances d’hiver et fêter l’année nouvelle année. Quoi de mieux que fêter la nouvelle année, dans un cadre merveilleux. Notons que  les sublimes régions du Sud du pays attirent de plus en plus de citoyens et de touristes étrangers désireux de découvrir les formidables paysages dunaires. La concurrence bat son plein entre les agences touristiques qui se préparent à présenter les meilleures offres possibles. Depuis quelques jours, des annonces sont affichées sur les vitrines des agences de voyages, les murs des quartiers et les abribus. Certaines  d’entre-elles s’emploient à présenter les meilleurs programmes à destination des wilayas de l’intérieur et du sud du pays, en proposant d’excellents services, et à des prix raisonnables où les destinations vers  Tamanrasset, Taghit et Timimoun viennent en tête de la liste des réservations, tandis que d’autres mostaganemois  n'hésitent pas à passer un séjour en Tunisie pour vivre cette fête de fin d'année. Toutefois, cette destination demeure plus ou moins accessible pour la plupart des bourses et  c'est le cas de Mohamed-Yacine, de Badredinne, d’Abdelkader, Kamel-Eddine, Zaki et Wahid qui ne tiennent plus en place, en faisant le déplacement à Mostaganem afin de prendre le bus pour la Tunisie. Ajoutant que : «Nous avons passé la nuit chez un ami à Blida avant de rejoindre Alger, ce matin», précise l'un d'entre eux. En effet, étudiants, lycéens ou jeunes fraîchement embauchés : les six amis ont choisi de passer les fêtes de fin d’année à Sousse (Tunisie) .Leur voyage organisé compte ainsi un séjour de 5 jours et 6 nuitées dans un hôtel 4 étoiles, précisant que : «Ce voyage nous a coûté 27 500 dinars par personne alors qu’avec cette même somme, il nous est impossible de passer deux jours dans pareil hôtel en Algérie», assure Mohamed-Yacine. Son ami Badreddine, étudiant en master gestion, a enchaîné  en  disant: «En Algérie, les hôtels sont très chers. Pour Abdelkader, élève en 3e année secondaire, cette fête du nouvel an en Tunisie permettra de découvrir un autre pays, d’autres personnes et cultures.              

G.Yacine
Mercredi 1 Janvier 2020 - 16:15
Lu 927 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-06-2020.pdf
5.5 Mo - 03/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+