REFLEXION

NOMME NOUVEAU WALI DE MOSTAGANEM : Qui est Abdessamie Saïdoun ?

La wilaya de Mostaganem a désormais un nouveau wali. Il s’agit de Abdessamie Saïdoun, ‘’ENArque’’ et ex-wali de Constantine. Les citoyens de cette wilaya retiendront sûrement le nom de ce wali pour le travail accompli dans leur région.



Le nouveau wali de Mostaganem, Abdessamie Saïdoun, qui dit être ‘’ un homme de terrain’’, est né le 25 juin 1961. Il avait occupé le poste de wali de Constantine depuis juillet 2017 à ce jour. Il a fait ses études secondaires au Lycée El Bettani à Larbaâ, 35 km à l'est de Blida. Diplômé de l’école nationale d’administration (ENA), il fut conseiller au ministère de l’intérieur et plusieurs fois chef de daïra, à Nedroma (Tlemcen), Berrine (Djelfa), Sougueur (Tiaret) et Mazouna (Relizane) avant d’être promu wali de Bordj Bou Arreridj. Concernant le travail accompli à Constantine on cite exemple : celui de la gare routière ouest fermée en janvier 2018. Les commerçants, qui occupent la gare, au nombre de 19, ont entamé tout de suite des démarches auprès de l’administration locale pour recouvrer leurs droits, d’autant que parmi eux, certains sont propriétaires de fonds de commerce. Le 20 mai 2018, le wali signe des décisions «exceptionnelles» pour permettre aux commerçants de la gare de bénéficier auprès de l’OPGI de nouveaux locaux en contrepartie de ceux fermés, toujours en location. Par ailleurs, M. Saïdoun avait posé un ultimatum d’une semaine aux opérateurs économiques n’ayant pas encore mis en exploitation les lots qui leur ont été affectés dans la zone d’activités de la nouvelle ville Ali-Mendjeli, sous peine de leur retirer les assiettes en question et de les réattribuer à d’autres investisseurs, d’autant plus qu’il existe une forte demande en foncier industriel.  Pour ce faire, le wali n’avait pas exclu le recours à la justice afin d’annuler les conventions de concessions en question. Il a, en outre, évoqué la possibilité de créer d’autres zones d’activités, de petites superficies au niveau de certaines communes, à l’image de celle de Zighoud-Youcef, et ce, dans le souci de promouvoir l’égalité des chances en matière d’investissement et d’emploi, lesquelles viendraient s’ajouter aux 7 zones industrielles (dont les 3 en cours d’aménagement) et aux 11 zones d’activités déjà existantes.

Smain
Lundi 27 Janvier 2020 - 15:32
Lu 1635 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+