REFLEXION

NETTOYAGE, DESINFECTION ET STERILISATION DES LIEUX : Le coup de grâce sur le Souk Aïn Sefra



Après avoir été longtemps décrié, le fameux marché de plein air de fruits, légumes et autres, dit « souk Aïn Sefra » a finalement fait l’objet d’éradication, mercredi 25 mars 2020, vers les coups de 5 heures du matin. Cette opération a été menée par l’entreprise publique « EPIC Mosta-propre », avec la collaboration du centre d’enfouissement technique (CET), de l’office national  de l’assainissement de Mostaganem (ONA) et avec la participation d’agent de l’APC de Mostaganem.
La conduite de cette opération a du mobiliser d’importants moyens humains et matériels des organismes  précités et, faut-il le rappeler, il a fallu sécuriser tout le périmètre de cette zone sensible, ordinairement très  fréquentée, en dépit des contraintes imposées à la circulation, tout récemment. Pour ce faire, un imposant dispositif de sécurité a été  mis en place, dans le périmètre opérationnel, en déployant  de nombreux éléments des forces de la sureté  de la willaya de Mostaganem. Sur un autre volet, il va sans dire que l’éradication du ce souk, accueillie avec satisfaction par les citoyens vu son impact positif sur  l’environnement urbain  par une certaine amélioration de la salubrité publique et de l’hygiène. Néanmoins, le revers de la médaille est que certains de ces  divers  commerçants  informels, de cette zone, vont se retrouver, du jour au lendemain sans revenu de subsidence ; d’autre part, les pères de familles et ménagères habitués au souk Ain Sefra, en tant que clients et consommateurs, devront s’accommoder  d’une nouvelle situation  pour effectuer leurs achats ailleurs. Dans nos précédentes éditions, notre journal a déjà parlé de la nécessité de marchés de proximité dans les principaux quartiers et citées où il y a une forte concentration de résidents et là, c’est une autre question qui relève des parties  qui pourraient êtres concernées directement ou indirectement, à l’instar des services relevant de l’Urbanisme, daïra, APC, Commerce, EPIC « Mosta-Propre », Associations de la société civile et autres…En tout état de cause, cette opération s’intégrant dans le cadre des mesures  de lutte contre la virus covid19,sera certainement une amorce à une nouvelle manière de gestion urbaine des espaces à forte concentration et activités. C’est aussi une occasions dont il faut profiter ,estiment des citoyens bien avisé, pour mettre un peu d’ordre dans la ville et la débarrasser de toutes les sortes de nuisance qui sévissent jusque là , et la tâche n’est pas facile .En effet, il faudrait  pouvoir imposer et inculquer la culture de l’ordre, la salubrité et de l’hygiène publique, pour un modus vivendi digne …    

 

Younes Zahachi
Vendredi 27 Mars 2020 - 18:11
Lu 350 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-05-2020.pdf
5.59 Mo - 30/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+