REFLEXION

Moul cafeteria



Moul cafeteria
Moul firma, était invité hier chez son ami pour prendre ensemble un café à la cafétéria de la cité (HLM), à côté de l’annexe de la commune de Mostaganem.  Chagriné par l’état délabré de  la route et l’anarchie de la circulation , des voitures garées n’importe où, et  des commerces informels longeant la voie publique et des immeubles dégradés, Moul firma, maudit, tous les maires et les élus qui se sont succédés à la mairie, pour avoir délaissé ce quartier . Moul Firma, peine à garer sa Mazda, il fit le tour du quartier à la recherche d’un parking, ou une place vide, il plonge son regard dans une terrasse à côté de la cafétéria, avant de murmurer : Mais où est passé le terrain nu mitoyen à la cafeteria ?  Histoire secrète de l’ancien maire avec Moul cafeteria, dit Moul firma avant de stationner sa voiture.
Rejoignant son ami au fond de la salle de la cafétéria, Moul Firma, l’interroge sur les dessous de ce lot de terrain détourné en catimini. L’ami de Moul Firma, un vieux retraité résident le quartier, dira sans complexe : Eh bien, ce lot est utilisé comme une terrasse pour la cafeteria avec la complicité de certains élus et cadres de la DTP , ils ont goudronné le lot pour qu’il passe comme terrasse et voie existante , cette histoire cache beaucoup de suspense et la suite du feuilleton se déroule au lotissement de la cité Gouaich , explique ce dernier. Moul firma lui coupa la parole d’un air sollicitant, lui demandant plus d’infos sur ce lot. Son ami d’un air réservé, dira avec ambigüité : Ce terrain qui est d’une superficie de 400m2, lui a été cédé par l’une de ses proches quand il était Moul la mairie et après avoir délibéré, il a enlevé et piétiné le lotissement et le cahier de charges dudit lotissement pour changer la valeur du terrain mitoyen en terrasse et stationnement de voitures pour sa cafeteria de trois façades à quatre façades, révèle l’ami de Moul Firma avant d’ajouter ; Et c’est pas encore fini , il a pris aussi deux lots de terrain à la cité Gouaich avec un prête-nom.
 Moul firma, interrompt son interlocuteur pour lui dire : comment il a fait tout ça au vu et au su des autorités locales et des services de sécurité ? Alors, je vais vous confier un autre secret, répond son ami. Tous les maires qui lui ont succédé ont mis leur main dans le miel, ils ont pris des villas aux castors, à la cité Moucheti, route d’Oran, et sans parler des milliards ramassés via la formule 10% .Eh bien tu commences à comprendre mon ami que la guerre contre la corruption doit commencer par les élus et les députés qui se sont servis sans servir leur ville.

 

Réflexion
Mercredi 11 Mars 2020 - 17:47
Lu 1514 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:

Moul El-Bhar - 08/03/2020

1 2 3 4 5 » ... 51

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-03-2020.pdf
2.89 Mo - 29/03/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+