REFLEXION

‘’Moul Rha’’ et le cheval de Boutef



‘’Moul Rha’’ et  le cheval de Boutef
Longtemps considéré comme le chouchou d’Ouyahia, ‘’Moul Rha’’, partenaire exclusif du beau frère de Boutef le sieur B, ne s’inquiète pas encore de ses dossiers du foncier à Mostaganem et les dessous de ses relations avec les Ouyahia et Boutef. Ce grand milliardaire qui a été propulsé par le cardinal en rachetant une entreprise à Relizane devenue par la suite la société Oranaise de production des cabines sahariennes pour les bases vies dans le Sud. Il tissa ensuite des relations très proches avec Abdelaziz Belkhadem qui l’aida à créer une deuxième société spécialisée dans les produits d’acier inoxydable et ETANCHAL. Comme une scie ne rate aucune occasion , ainsi , il investit dans l’agroalimentaire , et créa en  2000, les Grands Moulins du Dahra à Mostaganem et lance la marque SAFINA, puis il investit , l’ERIAD de Sidi Belabbés et la maïserie  de La Tafna de  Maghnia où  il s’accapare d’une bonne partie de ces deux usines après avoir licencié et mis à la rue une bonne partie du personnel de ses sites. Ainsi avec un coup de pouce d’Ouyahia , Moul Rha , devient un grand holding regroupant plusieurs Entreprises dont les filiales sont : ETANCHAL, Transport de Marchandises, le Comptoir du Maghreb, Les Grands Moulins du Dahra, Les Moulins de la Chorfa et La Maiserie de la Tafna .Poussant la porte de Boutef en 2012, Moul Rha , obtient un terrain d’une superficie de près de 40 hectares à Kheir-Eddine à Mostaganem, et créa un haras, qui devient, une destination privilégiée de tous les ministres et ‘’Emirs ‘’. En 2017, il inaugure en grande pompe son entrée au ‘’championnat équestre’’ sous la présidence d’Ouyahia en tant que chef de cabinet de la Présidence, service rendu, Moul Rha offre un cheval au cout de près de 2 milliards de cts, à Bouteflika. Ainsi, du coup il est propriétaire à Mostaganem, d’un ranch de 40 hectares (gré à gré sans investissement), d’une assiette de terrain à la salamandre de plusieurs hectares, et d’une partie du port de Mostaganem avec un acte notarié et d’un quai ! Et il n’a jamais contribué d’un sou pour les associations caritatives ou les équipes de foot de Mosta ..! Il prend le foncier de Mosta, il paye ses impôts à Alger, mais il asphyxie par les vapeurs de son usine, les mostaganémois !

Réflexion
Samedi 4 Mai 2019 - 19:51
Lu 1605 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-07-2019.pdf
3.82 Mo - 15/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+