REFLEXION

Mascara : Attentat à la pudeur à Mascara. Arrestation en flagrant délit d’un enseignant et de son ancien élève.



Au courant de la semaine passée, le tribunal correctionnel de Mascara a condamné le dénommé (Y.B) âgé de 25 ans, assumant la profession d’instituteur dans une école élémentaire dans la zone n°8 au centre ville de Mascara, à une année de prison avec sursis, assortie d’une amende de 100 mille Da. Quant au dénommé (BA), un jeune homme âgé à peine de 18 ans, inculpé dans cette même affaire a écopé de 6 mois de prison avec sursis et une amende de 2 mille Da.

Les deux coupables ont été condamnés pour le délit d’outrage public à la pudeur en pleine exhibition. Les deux acteurs impliqués dans cette affaire ont été arrêtés dans les derniers jours du mois sacré par les services de la police judiciaire en flagrant délit, incroyablement exposés sans cachette tous les deux dans une position éhontée, impudique portant atteinte au commun des mortels, suite à une ronde de routine.

Les deux coupables s’adonnaient effrontément à des actes contre nature en ne respectant ni les vivants, ni les morts étant donné qu’ils pratiquaient leur plaisir à proximité d’un cimetière situé dans la zone n° 12 en centre ville.

Arrêtés puis fouillés, il a été trouvé sur l’enseignant des photos pornographiques qui incitent au vice et à la dépravation défiant toute morale. En plus de ces photos, il a été découvert d’autres images de films plus impures et insolentes condensées dans le cerveau de son portable.

Présentés devant le procureur de la république, ce magistrat a ordonné la mise en détention provisoire de l’enseignant, alors que le jeune coupable a bénéficié d’une citation directe.

Lors du procès, l’enseignant a reconnu les faits qui lui ont été reprochés en avouant sa responsabilité d’avoir emmené le jeune homme qui n’était autre que son élève, vers ce lieu pour lui demander de pratiquer des actes sexuels avec lui, en prétextant son obsession maladive vis-à-vis de ces plaisirs de perversion.

Quant au jeune élève, ce dernier a déclaré devant l’assistance que son instituteur lui donnait toujours des cours supplémentaires dans l’un des cafés du centre ville, et que c’est la première fois qu’il lui est arrivé de pratiquer ces actes sur son maitre, et qu’ils seront les dernières selon ses déclarations.

De son coté le représentant du parquet a requis la peine d’un an de prison ferme à l’adresse du principal inculpé, et à 6 mois de prison ferme pour le jeune.

Après délibération, le tribunal a condamné à un an de prison avec sursis l’instituteur, et à 6 mois avec sursis son élève.





justice.jpg justice.jpg  (32.65 Ko)

Raffik
Jeudi 24 Septembre 2009 - 08:49
Lu 638 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-08-2020.pdf
3.72 Mo - 04/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+