REFLEXION

MOUVEMENT POPULAIRE : Naissance d’un groupuscule d’anarchistes



Issu d’une dissidence au Parti socialiste des travailleurs (PST), un groupuscule d’anarchistes d’extrême-gauche nommé Action de gauche populaire (AGP) veut marquer sa présence dans la dynamique populaire née du soulèvement du 22 février. Dénonçant l’attitude de la classe politique, l’AGP prévient contre des tentatives menées, selon les auteurs de la déclaration, par des partis d’opposition «qui s’étaient de tout temps inscrits dans l’agenda politique du pouvoir, d’imposer aux travailleurs et aux classes populaires leur projet néolibéral». Dans une déclaration adressée à la presse, les dirigeants de ce nouveau mouvement estiment que le mouvement du 22 février «pose la question d’une représentation politique des exploités et des opprimés» et revendique un projet de société «à la hauteur des luttes sociales des travailleurs, des étudiants et des jeunes chômeurs, cumulées depuis des années».

Nadine
Samedi 13 Avril 2019 - 18:27
Lu 404 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-04-2019.pdf
3.2 Mo - 24/04/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+