REFLEXION

MOTS POUR MAUX : Un pouvoir au service des oligarques



Donald Trump le milliardaire avec son avion « Trump » et son building « Tromp »et autres produits de ses bonnes affaires c’est toute la richesse et la puissance de l’argent qui fait front, Trump le ‘’tonitruant’’, a endossé le sous vêtement du candidat « antisystème » plus « populiste » que les populistes.  Aujourd’hui, ces « médias » ont une drôle de façon de se conformer devant les erreurs, les mensonges, les balivernes, la fausseté, l’hypocrisie, l’intox et la langue de bois qu’ils ont fait pour le bourrage de crâne et même le lavage de cerveau.  Le résultat de l’élection du 45ieme président est ressentie comme une sorte de « 11 septembre électoral » pour ces medias et cette communauté internationale. À l’évidence durant cette présidentielle, les médias n’ont pas pu faire l’opinion, et c’est ainsi que Donald Trump a été élu.   C’est « Kif Kif » ; Pareil, un récent matraquage médiatique semblable et sans précédent en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union Européenne, le résultat était aussi un échec sans précèdent, le Brexit est exit !  Cette fois ci le peuple ou plutôt les citoyens ou plus exactement les  électeurs ont  pour une fois choisi de donner un sacré  coup de pied là où l’élite ne s’attendait pas . Décidément, les « médias à sous » n’ont pas pu faire l’opinion. Le Brexit a été voté malgré la propagande, le bourrage de crâne et lavage de cerveau n’a pas fait d’effet escompté ! Certes, les médias ont une influence certaine sur le comportement en général et particulièrement électoral des citoyens et du peuple lorsqu’ils sont soumis à une manipulation sournoise et incessante. Mais quand il s’agit d’un enjeu qui leur parait important, le peuple est capable de se démarquer du jeu des politiciens et des « mainstream » et « think tank » (boites à idées) qui représentent(les oligarchies ultralibéralisme) ces « élites » qui prétendent les manœuvrer à leur guise à travers ce 4ème pouvoir qui n’a pas été mis au service du peuple. Une nouvelle résistance appelée à se répandre à travers les pays dit démocratiques ou la puissance de la nouvelle force issue des réseaux sociaux et des médias alternatifs vont indiscutablement s’inscrire en rupture avec la doxa dominante. Voilà la conclusion ; les supposés faiseurs d’opinion sont en train de le découvrir avec surprise non calculé, comment leur 4ème pouvoir a été mal entrepris (soumission au fric). La couverture du numéro de la revue « Newsweek » proclamant par anticipation la victoire d'Hillary Clinton à la présidentielle américaine a fuité, dans les réseaux sociaux le cri au trucage des élections se faisait entendre pour dire Basta aux instruments (medias) des « mainstream » et « think tank ». Cette Revue était Couronnée « Madam Président », le dessin dans la couverture fait apparaitre une Hillary Clinton victorieuse, ce qui n'a pas été du tout apprécié par les partisans de Donald Trump. La preuve est que les « médias » connaissaient prématurément l’issue du scrutin du 8 novembre bien avant l'officialisation des résultats.

 

Benallal Mohamed
Mardi 22 Novembre 2016 - 21:05
Lu 390 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-09-2019.pdf
3.74 Mo - 14/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+