REFLEXION

MOTS POUR MAUX : Tant qu’il y a des hommes



On ne dit pas que ‘’L'homme met son espoir dans l'homme.’’ D’après un proverbe Roumain. Effectivement, c’est ce qui arrive tant qu’il y a des hommes simples très unis, solidaires, humains, sensibles, pleins de bon sens qui pensent à autrui sans contrepartie aucune. Dans notre quotidien de tous les jours, il nous est agréable d’apprendre de très bonnes nouvelles, comme malheureusement, il nous arrive d’en connaitre les mauvaises. Alors laissons le désagréable de côté et concentrons-nous sur le bon. La belle histoire des cancéreux et des amis de réflexion de Mostaganem en est la réalité frappante et également un parfait exemple. Tout d’abord, il est du devoir de chacun de nous, de rendre hommage aux grands hommes, sans exception, ceux qui ont fait l’histoire des révolutions pour le recouvrement des libertés des peuples, ou les autres qui se sacrifient au profit des plus faibles. L’histoire ne peut s’arrêter à une date marquant un fait, il faut qu’elle continue en chacun de nous pour continuer le chemin tracé par ces êtres exceptionnels qui ont forcé le respect et l’admiration, à l’exemple de ces hommes et femmes de Mostaganem qui luttent contre le cancer. Mostaganem, cette ville splendide, portuaire d’Algérie aux nombreuses ressources et potentialités, agricoles, touristiques, a connu sa véritable gloire. Elle renait de sa léthargie grâce à l’engagement et la ténacité de plusieurs personnes indépendantes, issues de la société civile très déterminées par leurs actions humanitaires et de bienfaisance à changer le cours de l’histoire de cette wilaya aux 32 communes. Des personnes issues de la société civile se sont solidarisées, et fraternisées pour mener un combat et une lutte implacable, commune et acharnée contre le cancer au profit des malades quel que soit leur statut social atteints de cancer. Très sensibles aux pleurs, aux plaintes et aux douleurs de cette catégorie sociale profondément martyrisée, ces gens issus de tous les milieux se sont mobilisés pour dire non au cancer. Certes, il faut reconnaitre, que la bataille finale n’est pas totalement gagnée pour eux, mais une grande victoire a été remportée par ces hommes et femmes que ni la nuit, ni le jour n’ont fatigués. Ils ont surmonté tous les obstacles, et de par leurs actions honorables, ils forcent le respect et l’admiration, tout en changeant le cours de l’histoire de cette wilaya du Dahra. Ils sont et seront un exemple et une source d’inspiration pour tous, ils sont la fierté de Mostaganem, de par leur action courageuse, dont tout le monde doit prendre exemple, ils se battent pour l'égalité des droits de tous les malades sans exception afin de leur permettre un accès plus facile, rapide et honorable aux soins. Merci à tous. L’Hommage d’un père d’une cancéreuse.

Benyahia Adda
Vendredi 18 Novembre 2016 - 14:59
Lu 268 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-05-2020.pdf
5.1 Mo - 22/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+