REFLEXION

MOTS POUR MAUX : Le citoyen et l’éboueur



Rien n’est meilleur qu’une vie saine et propre, et c’est le souhait de toute nation qui se respecte. C’est pourquoi, il existe l’éboueur, cet être formidable qui travaille sans aucune gêne pour nous, afin de nous rendre un environnement potable et un quotidien plus agréable dans un meilleur cadre de vie et nous débarrasser de toutes les salissures existantes. Il existe aussi le mauvais citoyen qui ne respecte rien, celui que l’égoïsme aveugle, lui il salit, et le fonctionnaire nettoie. Hélas, malgré tous ses efforts et moyens mis à sa disposition pour éradiquer l’insalubrité, ce dernier trouve beaucoup de difficultés dans l’exercice de ses missions, pour cause, il a plusieurs ennemis parmi les citoyens, qui ne font rien pour l’aider dans sa tâche la plus noble, et qui est celle de l’hygiène et de la propreté. Au contraire, ces êtres dénués de tout civisme, prennent un malin plaisir à souiller ce qui a été nettoyé, ils ont la triste réputation de salir et affecter tout ce qui est propre n’ayant aucun sens de respect pour l’être humain, pour la flore, ou l’environnement ce qui rend la tâche difficile aux agents affectés au nettoiement. Hélas certains vont encore plus loin, ils ne se gênent pas de sortir leurs ordures à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit comme il a été constaté, et ce, bien sûr après le passage des éboueurs, bien que les bacs à ordure débordent, et ce faute de règlement peut-être. Pire encore, il y a ceux qui ne se dérangent pas pour autant, pour cela la solution est toute simple, elle est toute trouvée, c’est le jet aérien probablement à partir d’un balcon, ou autre endroit plus élevé à l’abri des regards …. Ce qui a de plus dégoutant, c’est bien sûr, ces bouteilles remplies d’urine qui décorent nos rues et que les pauvres employés doivent ramasser avec dégout. Arrêtons-nous un moment, et essayons de nous mettre un peu à la place de l’agent en question, quelle serait notre réaction alors à ce moment-là devant une telle bassesse et médiocrité qui s’est emparée de l’être humain égoïste sensé être propre ? Personne ne pourrait répondre à une telle question embarrassante, surtout pour celui ou celle qui commet un tel acte vil.  Toutes ces situations font que le problème de l’accumulation des déchets est aussi le fait de citoyens inciviques, qui n’hésitent plus à utiliser la rue comme dépotoir.  Surement, cet agent, comme d’ailleurs beaucoup de citoyens souhaite qu’une police de l’environnement voit le jour pour enrayer le phénomène des ordures dans l’espace public et pénaliser
l’incivisme.

B. Adda
Samedi 12 Novembre 2016 - 17:34
Lu 287 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-05-2020.pdf
5.1 Mo - 22/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+