REFLEXION

MOTS POUR MAUX : Combien coute le pain jeté ?



Quand il est question de gaspillage d’aliments et de nourriture, on pense tout de suite, et essentiellement au pain. Et oui, le pain cet aliment de base nutritif et sacré dont nous  avons tous besoin, et que nous consommons tous les jours. Cet aliment résulte de tout un protocole et d’un très long cheminement agricole, technologique et même gastronomique.  Nul n’ignore que parmi toutes les populations mondiales existantes, certaines ont la chance d’en avoir et d’en consommer, ils achètent en très grande quantité pour en jeter toute une partie, tandis que d’autres les moins chanceux, dont les pauvres, les misérables et les démunis, eux, ils le ramassent, soit pour se nourrir ou pour en faire autre chose, le commercialiser peut-être. Combien de fois, l’attention des consommateurs n’a-t-elle pas été attirée sur ce phénomène de gaspillage de pain et qui prend de l’ampleur? Mais rien n’y fait, certains citoyens semblent sourds aux appels, persistent tout en continuant sur cette voie incivique qui ne fait guère honneur à notre culture, ni à notre religion. Il est à se demander si chacun de nous s‘est-il posé une seule fois au moins dans sa vie, la question sur le prix du pain, et combien coute à l’Etat son gaspillage ?  Très sûrement beaucoup d’argent, voire des sommes considérables vu que c’est un aliment essentiel de base subventionné, d’ailleurs bien sûr tout comme le lait cet autre aliment également indispensable. Cette nourriture du pauvre et du démuni, on la trouve un peu partout hélas, presqu’à chaque coin de rue, à l’entrée des immeubles, soit  enveloppée dans des sachets, jetée à même le sol, ou tenez-vous bien dans les poubelles en très grande quantité parfois en baguettes complètes. Alors vient la fameuse question du pourquoi ? Pour cela, tout le monde connait la réponse, tout en sachant pertinemment que la place du pain dans l'alimentation prend davantage d’importance au sein de la nourriture. C’est en ce sens, que  la qualité de ce pain si apprécié, dont le prix, le contrôle en matière de qualité etc…, doivent être impérativement  soumis à des règles très strictes par qui de droit. Face à un tel état de fait qui est peu onéreux, le gaspillage du pain quel que soit la quantité, représente une enveloppe financière de denrée alimentaire jetée très importante,  dans tous les pays du monde et ce, à l’instar de notre pays. Enfin, on peut dire et souligner que le gaspillage du pain dépend fortement du comportement de l’individu qui est le seul à faire cesser ce gaspillage et prendre soin de cet aliment de base sacré. Faut-il envisager des campagnes de sensibilisation pour demander aux gens de ne pas jeter de pain?

B. Adda
Dimanche 20 Novembre 2016 - 16:56
Lu 441 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+