REFLEXION

MOSTAGANEM : Vaste opération de vente du poulet à 250 dinars le kilo

Hier, eu lieu une sortie d'inspection et de travail sur le terrain ayant regroupé des organismes agricoles et para-agricoles concernés par la filière de la production avicole sachant que le prix du poulet a fait des siennes dès les premiers jours de ramadan en grimpant jusqu'à la barre des 400,00 le kilo par moment et par endroits. Le secteur a réagi par une casse de ces prix par la vente de poulet au prix de 250 Da par kilo !



Ainsi, dans le but d'endiguer cette envolé vertigineuse du prix de "la protéine du pauvre", que sont les viandes blanches, la chambre agricole et de la direction de services agricole de la wilaya de Mostaganem ,avec le directeur général du complexe avicole de l'Ouest GAO (EX ORAVIO), l'une des succursales du complexe ONAB, où justement le groupement avicole GAO a commencé  au cours de ce mardi,19 Mai 2020 la commercialisation d'importants stocks de poulets et ce, au prix de 250 dinars le kilogramme  dont les prix pratiqué dans le commerce du détail des poulets ont considérablement augmenté au cours des derniers jours, comme l'ont confirmé M. Berzika Abdelmadjid directeur général du complexe avicole de l'Ouest expliquant que cette opération intervient dans le but de "casser les prix actuels de la volaille, qui ont récemment atteint 360 dinars le kilo" .A cet égard, il a précisé  que cette opération de vente directe aux consommateurs est faite au niveau de points de vente  de l'ex-Oravio qui sont implanté au niveau de la wilaya.ont été attribués au niveau de l'État . M.Berzika Abdelmadjid a expliqué notamment qu'en plus des points de vente fixes, qu’il y a aussi des points de vente mobiles qui sont faites également à travers des camions mobiles ,spécialement équipés, se déplaçant dans des divers quartiers  urbains de localités de la wilaya, pour vendre de la volaille aux citoyens ,leur évitant du coup, la difficulté de se déplacer vers des points fixes, et ce ,en particulier à la lumière de l'application des mesures de lutte préventive contre l'épidémie du Coronavirus. Par ailleurs, il a mentionné qu'avant le début  de mise en application de ces mesures sanitaires en question, la production de volaille avait connu "un excédent important, ce qui a entraîné une baisse des prix". Pour sa part, le Directeur des services agricoles de la wilaya de Mostaganem (DSA), M.Messaoui Mehdi a déclaré qu'en raison de la hausse soudaine des prix de la viande blanche, et afin de contrôler le marché ,à l'occasion de ce mois sacré, l'Entreprise MOSTAVI, spa  est intervenu en rapidement en commercialisant des stocks de poulet de bonne qualité correspondant aux normes établies au niveau du marché, à un prix de 250 Dinars par kilogramme et distribués aux points de vente  qui lui sont affilées. Cette opération ci a été menée sous la supervision des cadres de cette Entreprise du complexe et de l’inspection vétérinaire en chef de Mostaganem, dans le but de la préservation et protection des consommateurs. Le directeur de la DSA  a également insisté sur le rétablissement des prix à la normale, en ayant à l’esprit la nécessité de concilier  l'intérêt des producteurs avec le pouvoir d'achat du consommateur.

Younes Zahachi
Mercredi 20 Mai 2020 - 20:12
Lu 762 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 03-06-2020.pdf
4.75 Mo - 02/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+