REFLEXION

MOSTAGANEM : Une rentrée scolaire sous le signe de la ‘’solidarité’’

La rentrée scolaire est une période source de dépenses importantes, et donc de difficultés supplémentaires pour les familles précaires. Le Secours populaire poursuit le développement de ses activités de solidarité à Mostaganem. «Donner, c’est déjà agir ! Faire un don matériel pour des enfants démunis est une autre manière d’être acteur de la solidarité.» C’est à travers des slogans pareils, que plusieurs associations charitables se sont mobilisées pour venir en aide aux nécessiteux.



En effet, la solidarité en milieu scolaire a pour objectif de collecter le maximum d'affaires scolaires, cartables, blouses pour des enfants issus de familles démunies et très pauvres. Pour les enfants et les jeunes, l’année scolaire est une nouvelle étape dans la construction de leur futur, de leur citoyenneté et de leur relation aux autres, c’est à cet effet que l’éducation, citoyenneté et à la solidarité permet de traduire concrètement les valeurs solidaires chaque rentrée scolaire l’opération Rentrée Solidaire  un cahier, un crayon, lancé  cette année au profit des enfants nécessiteux, déployées autour de cette action éducative ont déjà révélé les années précédentes la capacité à créer du lien à lutter contre l’ignorance pour mieux vivre ensemble. La solidarité se matérialise aussi à travers des projets très concrets. Dans les établissements,  rien  ne semble  vouloir dépasser le stade classique de trousseaux distribués aux élèves nécessiteux à chaque rentrée. Cela devient une action machinale. On recense «dans la dignité» les familles pauvres bien avant la reprise scolaire pour leur octroyer cette manne permettant à l'écolier d'entamer son cursus sans difficulté et même sans gêne devant ses camarades de classe. La wilaya de Mostaganem  estime cette année   réussir une bonne rentrée avec une couverture maximale dépassant les prévisions de départ  pour l'opération d'aide accordée aux parents démunis. Par ce genre d’actions, la société civile est en passe d’assurer la complémentarité avec les autorités publiques. Cependant,  si les campagnes d’aide et de soutien aux familles démunies, ne sont pas un remède miraculeux, constituent néanmoins un moyen de minimiser les effets d’un pouvoir d’achat en constante baisse.

Amina L
Mercredi 5 Septembre 2018 - 20:11
Lu 739 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-03-2019.pdf
3.27 Mo - 18/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+