REFLEXION

MOSTAGANEM : Une mère écrouée pour maltraitance de ses enfants

Colère et consternation au quartier mythique de Tigditt quand les citoyens ont appris qu’une jeune femme, mère de quatre (4) bambins, âgés de moins de 8 ans et devenus orphelins de père, depuis une année, ont vu leur vie basculer vers le pire. Cette fatalité de la vie a révélé que leur propre mère s’est transformée, à leur égard, un en un être maléfique, mettant leur vie en danger…



La brigade de la protection de l'enfance du service de police judiciaire de la wilaya  de Mostaganem  a traité récemment, une affaire relative à la mise en danger de quatre enfants(4) mineurs ,âgés entre quatre (4) et huit (8) ans, et qui n’on plus que leur jeune mère, âgée de 26 ans comme support dans la vie. Cette  affaire  remonte au  25 novembre 2019 quand, les informations d’un voisin de ces derniers ont  alerté les services de la sûreté et, selon lesquelles, quatre enfants mineurs vivent abandonnés par leur mère, dans leur domicile réduit à une seule chambre du quartier de Tigditt , dans des conditions inhumaines. Avec l’autorisation du procureur de la République, la brigade des mineurs relevant de la sureté de wilaya de Mostaganem, accompagné de la protection civile, s'est rendue sur les lieux, où ils ont trouvé les quatre frères dans un état désastreux, assis nus, sans vêtements et sans couverture dans cette atmosphère glaciale. Leur unique chambre a été trouvée  dans un état chaotique, remplie de terre, de saletés, et de nourriture moisie. Dans cette situation, ils faisaient leurs besoins biologiques, dans un récipient en plastique et au même endroit où ils dormaient. En effet, par le fait que la mère leur ferme la porte par l’extérieur, pour passer ses jours et ses nuits dans la prostitution, les enfants se retrouvent emprisonnés  totalement. L'enquête menée par les éléments de la brigade des mineurs, du représentant de l'éducation dans l’espace ouvert, avec le frère aîné, âgé de 08 ans, a montré que sa mère l'avait  fait cesser ses études afin qu’il puisse s’occuper de ses trois frères durant son absence .Cette mère ne  les visitait que rarement et ce sont ses voisins qui nourrissent  les enfants, de temps en temps. Il s’est avéré aussi que la soi-disant mère grondait l’aîné en lui faisant subir des sévices et le brûlait à l’aide d’une fourchette et d’un couteau chauffés, laissant sur son corps d’horribles traces. Son palais est sous la garde de ses frères. Interrogée, la mère a affirmé que c’est  son défunt  père qui  l’avait brûlé depuis un an, mais les déclarations de l'enfant confirmaient que c'était bien elle qui l’avait torturé. Accusée de mise en danger de mineurs,  la mère en question a été présenté par devant le procureur  de la République, près le tribunal de Mostaganem  qui l’a placée en détention provisoire.

Y.Zahachi
Samedi 30 Novembre 2019 - 17:11
Lu 6131 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+