REFLEXION

MOSTAGANEM : Temmar fait une descente au marché couvert et limoge le préposé !

Hier, à la surprise générale, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, arrive vers 12h30 au centre-ville de Mostaganem et se rend immédiatement au marché couvert. Constatant que la situation générale de cet important espace commercial laisse à désirer et pas content, il limoge le préposé au marché sur place !



Aussi, il s’est entretenu avec  des citoyens venus faire leurs achats dans ce marché et avec des commerçants qui étaient à leurs étals de fruits et légumes et aussi avec des bouchers. Le wali a tenu à visiter les étals du sous-sol notamment des épiciers fins (condiments), et de ceux spécialisés dans la vente des abats. Signalons que le wali a discuté avec les commerçants de la poissonnerie, régulière, comme il s’est attardé avec les « vendeurs illicites de poisson » qui ont toujours constitué un problème pour la salubrité et la qualité des produits mis en vente. D’autre part, cette visite d’inspection et de travail a permis au wali à constater de visu la problématique de la vespasienne communale  (Urinoir public payant) donnée en bail à un particulier et qui est loin de répondre aux  exigences des citoyens puisque la gente féminine n’a pas le droit d’y accéder. Vu la situation inacceptable, le Wali a pris des décisions dont la première est le limogeage immédiat du responsable du marché, vu l’insalubrité, le désordre et le manque d’organisation. Ensuite, M.Temmar a instruit le P/APC d’engager avec un bureau d’études le lancement d’une étude de faisabilité pour une opération de « réhabilitation intérieure et extérieure du marché » et a instruit par la même occasion à repenser la gestion et la réhabilitation de l’urinoir public en pensant à lever la discrimination et restaurer son fonctionnement comme il convient. Il a notamment demandé au président de l’APC de Mostaganem de prendre en compte la nécessité de prévoir un parking organisé. Il a demandé aux vendeurs illicites de poisson de s’organiser avec les moyens disponibles  pour utiliser les motos frigorifiques pour faire une vente ambulante. Enfin, il a mis en demeure les responsables de l’APC afin de se ressaisir pour sortir de la léthargie et d’activer dans l’innovation et l’amélioration le marché et ses environs. Notons que le wali a pris un bain de foule et a émerveillé les citoyens par sa présence et son esprit de dialogue, salué à haute voix par des dizaines de citoyens, agglutinés, qui l’ont écouté et qui lui ont transmis leurs messages

Younes
Samedi 26 Novembre 2016 - 20:05
Lu 1915 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+