REFLEXION

MOSTAGANEM : Sidi Lakhdar ne veut pas de touristes ?

Sidi Lakhdar sise à 60 km du chef-lieu de la wilaya de Mostaganem, connue par son mausolée de Sidi Lakhdar Benkhlouf, est une ville côtière, surplombant une large bande du littoral mostaganémois. Elle est l’une des plus importantes villes touristiques de la wilaya de Mostaganem, accueillant chaque année des milliers d’estivants, aussi bien locaux qu’étrangers. Alors qu’elle doit se préparer pour accueillir ses visiteurs, cette ville s’est trouvée complètement marginalisée par ses responsables, dérobée de toutes les infrastructures qui pourraient faire d’elle la première destination à visiter.



En effet, malgré les instructions de Mr le wali de la wilaya de Mostaganem aux chefs des Daïra et APC, concernant le réaménagement de toutes les infrastructures et les espaces verts pour donner une bonne image aux villes touristiques de la wilaya, rien de cela  n’aurait été  appliqué dans la ville de Sidi Lakhdar, laissant un grand point d’interrogation sur les causes de cette négligence. A l’entrée principale  de la ville,  un rond point complètement dégradé vous accueille,  avec des plantes mortes sans pelouse envahies par de l’herbe sauvage, et autour duquel vont passer prochainement des milliers de touristes. De cet état de fait, des dizaines de jeunes du chef lieu de la ville se sont mobilisés à lancer des appels à travers les réseaux sociaux adressés directement au premier chef de la wilaya pour intervenir auprès de la commune, notamment à l’approche de la saison estivale. D’après l’un  de ces jeunes, les élus locaux de la commune et depuis leur installation à la tête de l’assemblée populaire    au mois de novembre passé,  n’ont rien apporté de nouveau pour lancer un plan de développement récréatif  avantageux qui donnera un nouveau souffle à la ville  dans tous  les domaines  et  à travers tout son territoire. il y a parmi eux qui sont allés loin en demandant l’ouverture d’une enquête sur des dépassements et des détournements commis par certains responsables locaux, et que selon eux  auraient été  derrière la dégradation  de l’état de cette ville prometteuse et touristique. A savoir que sa limitrophe ville de Sidi Ali s’est vue préparé la saison estivale bien comme il faut avec la coopération de toutes  les autorités locales et citoyens, et ce, en organisant des campagnes de sensibilisation pour la protection de l’environnement ainsi que des campagnes de nettoyage des plages, espaces verts… sous le slogan de ‘’coopérant ensemble pour une ville de Sidi Ali belle et  propre’’. Alors pourquoi pas  autant faire pour Sidi Lakhdar ?  D’ailleurs c’est  ce qui a poussé ses habitants à sortir de leur silence, déplorant l’état de cette jolie ville qui va vraiment décevoir ses amateurs.

Amina L
Mercredi 6 Juin 2018 - 18:20
Lu 1826 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-06-2018.pdf
4.16 Mo - 23/06/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+