REFLEXION

MOSTAGANEM : Plus de 300 enfants, handicapés en détresse à Kheir-Eddine



A l’occasion de la « journée mondiale des personnes à besoins spécifiques », le Président de l’association « Amal El Hayat, s’occupant de la protection des enfants atteints de paralysie cérébrale interpelle les autorités locales en charge de ces cas sociaux sensibles dont le nombre dépasse les 300. Le président de cette association installée récemment dans la commune de Kheireddine , d ans la wilaya de Mostaganem a indiqué que cette frange  fragile de la population de Mostaganem complètement dépendante des tierces personnes est d’un poids colossal pour leurs familles respectives qui vivent une terrible souffrance avec leurs enfants. Ledit président dit que ces enfants atteints de paralysie d’origine cérébrale ne peuvent pas bouger leurs membres supérieurs et inférieurs et ont des besoins en fauteuils roulants, de l’octroi d’une pension mensuelle décente et d’accès à une scolarité adaptée afin de ne pas subir certaines formes de maltraitance et d’incompréhension, comme c’est le cas de certains qui ont eu la chance d’être scolarisés. Le même Président de l’Association « Amal El Hayatt » en appelle aux autorités locales pour œuvrer à assister les familles et l’association à faire sortir de la marginalisation ces pauvres enfants dont le seul tors est, d’être nés avec un handicap cérébral congénital.                  

Younes Zahachi
Samedi 5 Décembre 2020 - 15:12
Lu 283 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma