REFLEXION

MOSTAGANEM : Les sacs en papier bientôt chez les boulangers



Si les opérations de sensibilisation des citoyens quant  à l’utilisation des sachets en papier à la place  des emballages en plastique a bien commencé au niveau des wilayas voisines, où elle a touché quelques centaines entre boulangers et bouchers, à Mostaganem par contre elle se fait désirer encore. Les sachets en plastique représentent un vrai danger pour la santé du consommateur, à cause du passage des composés du plastique au produit consommable, et sur l’environnement. L’abandon sauvage du plastique dans la nature pose toujours le problème de sa non-dégradation, pendant près de 350 ans disent les scientifiques, tandis que le sac en papier est écologique  et plus sain. Pour ce qui concerne Mostaganem également, il semblerait qu’il est opportun de préparer d’ores et déjà  la sensibilisation en question, et en parallèle, mener une autre campagne corrélative concernant la lutte contre le gaspillage du pain, qui est nuisible à l’économie nationale. Pour ce faire et afin d’assurer une large diffusion de l’information pour toucher notamment le plus grand nombre de consommateurs, la collaboration de la société civile et des associations  concernées,  l’initiative  serait d’une grande importance. Par ailleurs, sachant que, dans l’avenir, le  papier d’emballage connaitrait une  forte demande, il serait également utile d’encourager  et  inciter l’investissement  et à la création d’entreprises  de production de papiers et produits en papier notamment la fabrication de divers sacs en papier .Dans le même contexte, la question de remplacement des emballages en plastique par des emballages écologiques en papier, concerne également l’industrie laitière qui est présente dans la wilaya de Mostaganem avec quatre (4) laiteries  ayant une capacité productive de plus de 100 mille litres par jour, selon de nombreuses sources, nécessitant évidemment un emballage  pour  leur conditionnement en l’état et/ou  transformés. A cela, il s’agirait également de prévoir aussi l’emballage nécessaire de ce qui sera produit par le bassin laitier de la zone d’activités des « Bordjias » et ce, en plus des besoins des autres produits agroalimentaires. la production laitière est estimée à 100 millions de litres/an  Ces derniers, devront être utilisés obligatoirement, comme emballage des produits vendus par les commerçants mais, à condition de régler préalablement et définitivement l’incidence du remplacement de l’emballage en plastique  sur le prix de vente des produits sans affecter le pouvoir d’achat du citoyen. 

Y.Zahachi
Mardi 14 Janvier 2020 - 15:20
Lu 288 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-01-2020.pdf
4.32 Mo - 26/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+