REFLEXION

MOSTAGANEM : Les mairies, assiégées par les demandeurs de passeport

Malgré le maintien du prix du timbre fiscal à 6000 dinars, les guichets de certaines communes, et plus particulièrement celle du chef-lieu de wilaya de Mostaganem, demeurent encore assiégées par des citoyens pour retirer les documents nécessaires pour la confection d’un passeport.



Contactés, des  citoyens soulignent juste qu’ils tiennent à  profiter de cette quittance du passeport qui  reste encore à  6000 dinars et qui risque d’être revue à la hausse et ce probablement pour échapper à l’augmentation prévue par la loi de finances 2017. Au niveau des guichets, les agents des services concernés  affirment que le passeport ordinaire est toujours  à 6000 dinars, et seul le passeport de 48 pages livrable en urgence dans un délai de 5 jours donne lieu au paiement, en plus du droit de timbre à 24.000 dinars, d’une taxe de 10.000 dinars sous forme de timbre fiscal. Mais les citoyens, qui ne sembleraient pas croire aux explications données par les agents concernés  continuent de se bousculer, et tiennent à avoir des passeports.

L. Ammar
Lundi 2 Janvier 2017 - 20:05
Lu 272 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma