REFLEXION

MOSTAGANEM : Les estivants rackettés sur les balcons du front de mer

Conçus pour accueillir les estivants et autres gens à la recherche de détente, les balcons du front mer de Mostaganem ont fini par être contrôlés par des ‘’énergumènes’’, armés de gourdins, qui exigent la somme de 100 dinars, juste pour avoir un regard sur la mer et s’offrir quelques heures, loin des soucis quotidiens !



Finalement, la saison estivale ne cesse d’attiser l’appétit de certains ‘’énergumènes’’ qui se sont autoproclamés ‘’gardiens ‘’ des balcons du front de mer de Mostaganem. Suite au flux de personnes que connaissent de jour comme de nuit ces lieux de détente, ces ‘’malfaiteurs’’ semblent trouver la bonne aubaine pour rançonner purement et simplement les bons  gens en quête d’un repos bien  mérité en cet été qui s’annonce assez caniculaire. Armés de gourdins, ces ‘’M’targuia’’ se pointent au nez des automobilistes qui stationnent  en réclamant  la somme de 100 dinars, et malheur à celui qui ose  réclamer. Notons que ces coins sont situés  le long du littoral,  assez  éloignés des deux stations balnéaires (Salamandre et  Sablettes) et échappent de ce fait à toute sécurisation. Pas plus qu’hier, un estivant véhiculé, accompagné de ses membres de famille,  a été si malmené  par l’un de ses  ‘’bandits’’, pour avoir osé dire que l’accès à la mer est gratuit. Il a fallu l’intervention d’autres  personnes venues à son secours  pour échapper sain et sauf  aux mains  de ces individus qui tentent de faire main basse sur ces biens publics. Rappelons en ce contexte, que les balcons ont été inscrits dans le cadre de plusieurs projets d’aménagement du front de mer et l’élargissement de ses accès. En ce sens, les travaux  ont touché la  réalisation de cinq de ces  nouveaux  balcons, dont  7 autres  ont  été déjà  lancés,  pour atteindre le  nombre d’une douzaine de balcons  avec une magnifique vue sur  la mer , à commencer par  l’entrée ‘’est’’ de Mostaganem jusqu’aux Sablettes. Malheureusement, ces très jolis balcons ont fini par se faire ‘’approprier’’ déjà  par des bandes  d’individus qui ne cherchent  que  s’enrichir   sur le dos des autres en usant de la force et le recours à la violence. Face à ce déplorable constat, les citoyens qui ne cherchent que la quiétude, interpellent les autorités concernées pour la totale assurance  de la sécurité  de ces lieux si accueillants et si calmes, mais, troublés par la présence  de ces bandits qui tentent d’imposer leur diktat.

L.Ammar
Samedi 22 Juin 2019 - 19:28
Lu 5412 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-07-2019.pdf
3.79 Mo - 17/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+