REFLEXION

MOSTAGANEM : Le prix des œufs flambe



Le  prix de l’œuf actuellement donne le vertige à Mostaganem. Il est vendu à 15 DA chez les commerçants  à travers la wilaya de Mostaganem et même plus  chez d'autres. Ainsi, la plaquette de 30 œufs dépasse le seuil de 300 DA. Alors que l’œuf était cédé entre 6 et 7 DA, a, moins d'un trimestre, pour être doublé au prix de 15 DA. C'est terrible! Jamais ce produit n'a atteint un seuil pareil. Même avec la flambée du prix du poulet, celui des œufs n'a pas suivi et est demeuré stable. Alors que se passe-t-il? Après la pomme de terre, l'huile, la farine et le sucre, l'œuf prend des ailes pour se placer en tête de liste des produits chers. Ainsi, l'omelette, prisée par les Mostaganemois, se fera désormais rare dans l'assiette. S'agit-il d'une pénurie du produit ou d'un effet de la spéculation?  Selon les spécialistes, cette augmentation des prix des œufs est une question de l'offre et de la demande. Comme à chaque pénurie qui affecte les denrées alimentaires, toujours la même chanson, selon laquelle une économie de marché où les prix sont libres .Or, même dans les pays où l'économie de marché est libre, la régulation des prix par l'Etat est impérative, lequel en général «conseille» le prix le plus adéquat pour le consommateur. Alors que cette question est plus que d'actualité et que les consommateurs s'interrogent sur ce fait, le problème se situe, en tout état de cause, au niveau de la commercialisation. Devant l'absence de régulation et de contrôle, les commerçants et les producteurs fixent les prix à leur guise. Dans toute cette histoire, le citoyen est le seul à payer les pots cassés.          

Gana Yacine
Mardi 5 Novembre 2019 - 15:43
Lu 399 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma