REFLEXION

MOSTAGANEM : Le manque de pluie inquiète les agriculteurs



La situation de la pluviométrie à la wilaya de Mostaganem n’est pas reluisante (stress hydrique), ces derniers temps, pour ne pas dire sécheresse, un qualificatif que les responsables du secteur ne veulent pas utiliser. Une situation qui inquiète de plus en plus les agriculteurs. Pour faire face à cet état de fait, la direction des services agricoles a mis en œuvre un dispositif d’alerte, notant qu’il a été enregistré  un retard végétatif par rapport à la croissance espérée, vu qu’il y a longtemps que la pluie n’est pas tombée. Ce retard végétatif dûment constaté n’est pas dû uniquement au manque de précipitations des pluies, mais aussi aux gelées.  Actuellement, c’est la phase de tallage, une étape décisive pour  la graine qui germe avec des branches appelées tales, elle peut en donner plusieurs, selon les saisons où le rendement est défini selon sa densité. Les agriculteurs restent donc optimistes, en attendant des pluies pour les semaines à venir. C’est le cas, de "H.C", agriculteur installé dans la région de Souaflia , qui affirme que «l’inquiétude est là, étant donné que nous restons tributaires de la pluie». «Bien que l’année ait  bien démarré, cela fait plus d’un mois que nous n’avons pas eu de pluie. S’il y a de la pluie dans les jours qui viennent, nous pourrons alors nous en sortir avec une récolte passable pour les céréales, mais si nous n’avons pas de pluie, elle risque de ne pas être bonne», lamente-t-il. Après toutes ces explications, il ne faut pas s’attendre à une  récolte record. Certains agriculteurs mieux équipés de moyens peuvent apporter des irrigations d’appoint, en puisant dans les forages, les puits ou les petits barrages. L’absence de précipitations durant ces derniers jours, associée à l’augmentation des températures, ont affecté le déroulement des travaux d’entretien, tels que le désherbage et la fertilisation de couverture, a-t-on appris.  Face à cette situation, certains agriculteurs à travers plusieurs régions rurales de la wilaya de Mostaganem, ont demandé  l’obtention  des autorisations pour forer des puits afin d’irriguer leurs différentes cultures, les laissant dans une situation inextricable.

G.Yacine
Mardi 25 Février 2020 - 15:13
Lu 308 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+