REFLEXION

MOSTAGANEM : La sardine de petit calibre sur les étales des marchés



La  sardine de petite taille a été exposée sur les étales des marchés notamment  au niveau de la région de Ouled Boughalem et cédée à 400 da le kg. Cet état de fait, influe  surement  sur la performance du secteur de la pêche et des ressources halieutiques par l’extinction de certaines espèces et la déstabilisation et la perturbation du système de reproduction des poissons. Même la sardine de taille normale n'est plus aujourd'hui à la portée des petites bourses, puisque son  prix est trop élevé, déplorent de nombreux consommateurs. Alors qu’autrefois, elle ne quittait pas les tables des foyers mostaganémois, la sardine est devenue aujourd’hui, carrément inaccessible. Pour éviter ce genre de pêche de poissons de petites tailles, il est important d’intensifier des contrôles pour faire face à la menace de la faune marine.  Notons que la période du repos biologique a été lancée à partir du lundi 1 juin jusqu’à 30  septembre selon la direction des ressources halieutiques. Au cours de cette période, l'utilisation de filets de surface, de demi-surface et de fond est interdite de jour comme de nuit,  pour la pêche de trois miles marins (l'équivalent de 5,5 km à partir  des lignes de référence), a-t-on indiqué.                       

Gana Yacine
Mardi 9 Juin 2020 - 17:53
Lu 547 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+