REFLEXION

MOSTAGANEM : La pollution persistante menace Fornaka et Ouréha

La zone côtière extrême Ouest de Mostaganem est souvent citée comme foyer de pollution, visiblement non traité .Les dommages sont conséquents d’une part, pour les riverains qui subissent un environnement en constante dégradation, pour l’écologie environnementale des sites protégés et d’autre part, pour les nombreux visiteurs attendus.



Cette affaire est devenue un problème récurrent déjà décrié dans les colonnes de nos précédentes éditions  où nous avons pointé du doigt  les rejets d’eaux usées en provenance de la zone industrielle de Fornaka, selon ce qui est indiqué par diverses sources dignes de foi. En effet, des eaux usées arrivent par des canalisations souvent détériorées et mal entretenues depuis des usines et empoisonnant tout dans le sillage jusqu’à même les eaux de mer de baignade. C’est un spectacle visible à l’œil nu  déplorable et dommageable qui est constaté au niveau des plages de la Macta et celle du « ravin Nacira » de Ouréha. Ainsi, cette zone Ouest, limitrophe entre Oran et Mostaganem laisse entrevoir une atteinte écologique  à toute une zone normalement protégée .Les signes évidents de  pollution sont considérés également comme une menace contre la sécurité  sanitaire des nombreux touristes habitués à fréquenter chaque année, ces lieux privilégiés par la nature .Il n’est pas étonnant que la cinquantaine de familles du « Douar Kedadra » ont déjà fait part de leurs préoccupations sur les risques sanitaires qu’ils encourent et ce, à plusieurs reprises. Il est certain que cette affaire a attiré l’attention des autorités locales mais, étonnamment, elle n’a apparemment pas été suivie de mesures radicales, malgré les nombreux avertissements des services de la Santé. A noter que les médecins spécialistes  en prévention contre les risques sanitaires liés à la pollution avaient confirmé que les baignades dans ces eaux polluées menacent la santé des baigneurs et autres. Ils indiquent que celles-ci peuvent occasionner de graves inflammations cutanées susceptibles de provoquer le cancer de la peau ainsi que d’autres maladies cutanées en raison de la pollution multiforme .Pour éviter la catastrophe écologique si ce n’est pas trop tard déjà, insistent-ils, face à sa dangerosité, il est urgent que des mesures  efficaces et urgentes soient prises en vue d’ éradiquer  les points noirs qui subsistent malheureusement ,dans cette région. 

Y.Zahachi
Vendredi 28 Février 2020 - 15:44
Lu 301 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-07-2020.pdf
4.24 Mo - 06/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+