REFLEXION

MOSTAGANEM : La grogne chez les taxis de transport collectif persiste



Mercredi,22 Avril 2020,les taxieurs du transport collectif urbain de la commune de Mostaganem se sont regroupés au niveau de l'esplanades des immeuble de la Cité CIA, face à l'entrée Ouest du siège de la wilaya. Ils étaient la trentaine environs et avaient garés sciemment leurs véhicule  pour se donner une parfaite visibilité à partir des alentours et nul doute que avec leurs gesticulations et vociférations on pouvait deviner que des discussions entre-eux faisaient rage sans pouvoir bien se comprendre faute de bien s'entendre. Apparemment c'est une grogne manifeste contre le manque à gagner du fait de l'inactivité imposée par les mesures du confinement partiel alors qu'ils ont des pratiquement des journaliers qui doivent nourrir leurs familles et payer les charges de location de la licence de transport et autres charges liées à la gestion du véhicule. Ils sont restés attroupés dans des discussions houleuses très probablement sur des propositions de reprise de travail ou de dédommagement de l’arrêt de travail par la CASNOS: hypothèse qui a déjà circulé par le bouche à oreille. Pour l'heure, il semble que c'est au wali qui aurait la tâche de prendre acte des doléances de ces taxieurs en vue de trouver une issue raisonnable et acceptable qui ne serait pas  considérée comme pénalisante, à tort.  

Younes Zahachi
Vendredi 24 Avril 2020 - 17:17
Lu 361 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-05-2020.pdf
5.1 Mo - 22/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+